Plan hivernal en Seine-Maritime : des hébergements ouverts au foyer Colette Yver de Rouen

Publié le
Écrit par Quentin Bral

Le niveau « temps froid » du plan hivernal a été déclenché ce lundi 20 décembre par la Préfecture de Seine-Maritime. Des places d’hébergement supplémentaires ont ainsi été ouvertes sur le territoire. Exemple dans les hauteurs de Rouen au foyer Colette Yver.

Chaque année, le paysage rouennais est le même. Froid, de par la blancheur du ciel mais aussi par la température, 0 degré. Le ressenti est encore plus intense : - 7 degrés. Une période compliquée pour celles et ceux qui n’ont pas de toit. Alors le foyer Colette Yver propose des lits et un moment de répit.

Nous sommes en PUH, le plan d’urgence hivernal, alors il faut être prêt à accueillir un maximum de personnes.

Preston Kader, animateur social

Immédiatement, la question sanitaire se pose. Comment gérer un tel afflux de personnes ? La réponse est claire. « Nous avons une soixantaine de places, nous pouvons monter à 70 si les conditions l’imposent mais toujours dans le respect des gestes barrières. », ajoute Véronique de Balleraud, directrice adjointe de la direction départementale de l'emploi, du travail et des solidarités.  

Des bénéficiaires en besoin de refuge

Au foyer Colette Yver, les profils sont variés. Les affichages le font bien comprendre, les instructions vont du Français à l’Anglais en passant par le Grec.

Dominique rentre de la laverie. Il y a quelques mois encore, elle avait un logement, un mari, une vie stable. Pour une semaine à l’occasion du plan « temps froid », elle trouve refuge à Colette Yver avec ses enfants. Émue, elle se livre et demande à ne pas être filmée de face.

« J’ai été victime… de violences conjugales. Je n’ai pas de parents ici, je n’ai que mes enfants. J’ai dû partir avec eux. Ça fait du bien d’être entendue et aidée ici. C’est un gros cadeau du père noël, et de dieu avant tout. » Dominique, bénéficiaire

Depuis lundi, premier jour du plan hivernal, la demande est forte. Plus de 1900 places sont mises à disposition sur le territoire de Seine-Maritime, du Havre à Elbeuf.

A Rouen, le gymnase Graindor accueille des hommes seuls (avec leurs animaux) contrairement à ce foyer Collette Yver, ouvert depuis le 26 novembre dernier et prêté gracieusement par la Mairie.

On va plutôt mettre l’accent sur les familles avec ou sans enfant, les couples et les femmes seules.

Véronique de Balleraud, directrice adjointe de la direction départementale de l'emploi, du travail et des solidarités

Si vous rencontrez des personnes vulnérables touchées par le grand froid, il est vous est donc possible d’appeler le 115 qui effectue la prise en charge vers ces hébergements d’urgence.