Pollution lumineuse : à Rouen, des messages sur les vitrines restées éclairées la nuit

"Le jour de la nuit" incitait à éteindre les éclairages dans la nuit de samedi à dimanche. Dans le centre ville de Rouen, des militants ont épinglé ceux qui n'ont pas prêté attention à cette sensibilisation nationale.


"Eteignons les lumières, rallumons les étoiles". C'était samedi soir, "le jour de la nuit". Un bel oxymore ( union de deux mots aux sens contraires). La lumière artificielle nocturne gaspille l'énergie et perturbe considérablement les animaux. Cette cause a son association.

Les grand monuments de Paris se sont éteints, des centaines de communes ont suivi. A Roncherolles-sur-le-Vivier, Notre-Dame-de-Gravenchon, Villers-en-Vexin, des observations du ciel, promenades nocturnes ont réuni les habitants.

A Rouen, une action de "résistance à l'agression publicitaire", "non dégradante" était annoncée. Les militants ont inscrit des messages avec de la peinture sur des boutiques qui avaient laissé vitrines ou enseignes allumées.
 
 
 
La terre est une planète éclairée jour et nuit : images de la station spatiale internationale.