• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le port céréalier de Rouen affiche de bons résultats pour la saison 2018-2019

La Seine et les silos à blé du port maritime de Rouen vus de l'Allée du Fond du Val / © Photo : Richard Plumet / France 3
La Seine et les silos à blé du port maritime de Rouen vus de l'Allée du Fond du Val / © Photo : Richard Plumet / France 3

Avec une énorme capacité de stockage (plus d'un million de tonnes), Rouen est le premier port céréalier d'exportation d'Europe
 

Par Richard Plumet avec Julie Howlett

Par camions, mais surtout par trains, les céréales récoltées dans les départements français arrivent chaque été au pied des silos du Grand Port Maritime de Rouen.

Ces céréales, principalement du blé mais aussi des graines oléagineuses, comme celles du colza, sont ensuite chargées sur des bateaux pour être exportées sur les marchés mondiaux, principalement vers des pays situés autour de la Méditerranée, mais aussi la Chine (pour l'orge).
Archives- Un bateau charge des céréales dans le port de Rouen / © Photo : Laurent LAGNEAU / France 3 Normandie
Archives- Un bateau charge des céréales dans le port de Rouen / © Photo : Laurent LAGNEAU / France 3 Normandie
 

Spécialité du port de Rouen

Soumis ces dernières années aux soubresauts des cours mondiaux des matières premières alimentaires, les opérateurs du port de Rouen ont entrepris de défendre la spécialité céréalière de la capitale de la Normandie. Pour cela ils ont réalisé d'importants investissements, renforcé la compétitivité et démarché à l'international pour conforter les clients habituels mais aussi pour prospecter de nouveaux marchés.

Ce qui résume le mieux la compétitivité du port de Rouen aujourd'hui c'est la part de marché. Et cette part de marché est extrêmement élevée au cours des deux dernières campagnes puisqu'elle a été supérieure à 50% sur le blé et sur l'orge.  Une tonne de blé ou une tonne d'orge sur deux,  exportée par la France est passée par le port de Rouen !

  • Olivier Ferrand, directeur de la stratégie et du développement au Grand Port Maritime de Rouen
 
Rouen port céréalier : bons chiffres 2018
 VIDEO : le reportage de Julie Howlett et Didier Meunier (montage : Pierre Léonard)
 

Des résultats

Les efforts réalisés par les exportateurs céréaliers rouennais, conjugués aux travaux de dragage du chenal entre Rouen et Le Havre pour permettre à de plus grands navires de remonter la Seine, se soldent par de bons résultats.  En cette mi-juillet 2019, et pour la seconde année consécutive, les chiffres sont à la hausse.
Plus de 7 % d'augmentation du volume de céréales exportées. Soit un total de 7, 45 millions de  tonnes exportées dont les 3/4 sont du blé.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le Havre / Fise Xperience 2018

Les + Lus