Près de Rouen : il lance une fausse alerte à la bombe dans un camping

Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales) - le camping Taxo les pins - archives. / © google streer view
Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales) - le camping Taxo les pins - archives. / © google streer view

Un homme a été interpellé à Boos, près de Rouen ce mercredi 8 août 2018. Il avait lancé une fausse alerte à la bombe dans un camping à Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales). 

Par MR

Mercredi 8 août 2018, un homme a passé un coup de téléphone en début d'après-midi au camping Taxo les pins à Argelès-sur-Mer, dans les Pyrénées-Orientales. Sa femme, avec qui il est en conflit, et sa petite fille y séjournent.  

L’homme dit au réceptionniste qu'une bombe a été dissimulée sur le site et que celle-ci explosera dans trois heures. En raccrochant il lance « Inch’Allah » (Si Dieu le veut). La gendarmerie a donc fait évacuer les 2.000 campeurs qui y séjournent et ils ont établi un périmètre de sécurité. Puis tous les mobil-home ont été inspectés. Les personnes évacuées ont été dirigées vers un lycée le temps de l'intervention. 40 pompiers sont venus en renfort. Article complet de nos confrères de France 3 Occitanie à lire ci-dessous :

Retrouvé grâce à son numéro de téléphone


L'identification du numéro de portable à l’origine de la fausse alerte permet de retrouver l'individu qui vit dans l'Eure. C'est finalement de lui même que l'homme se rendra à la brigade de Boos, conduit par son fils. Agé de 49 ans, est placé en garde à vue. Il est connu pour avoir des antécédents psychiatriques. Après visite médicale, son état de santé ne permet pas de le maintenir en garde à vue. En début de soirée , il a été transféré à hôpital psychiatrique de Saint-Etienne-du-Rouvray.

A lire aussi

Sur le même sujet

Hénouville (76) : un été à insectes

Les + Lus