Près de Rouen, Des tags haineux retrouvés sur la maison de Latifa Ibn Ziaten, mère d'une des victimes de Mohammed Merah

© Compte Tweeter de Latifa Ibn Ziaten
© Compte Tweeter de Latifa Ibn Ziaten

La maison de Latifa Ibn Ziaten a été taguée dans la nuit de dimanche à lundi à Sotteville-lès-Rouen dans la banlieue sud de Rouen. Latifa Ibn Ziaten est la mère d'Iman, tué par Mohamed Merah en mars 2012. 

Par Julie Howlett

Des menaces et des propos haineux et antisémites ont été découverts ce lundi matin sur les murs de la maison de Latifa Ibn Ziaten, mère d’une des victimes de Mohamed Merah. Imad Ibn Ziaten avait été le premier des trois militaires que le terroriste avait tués à Toulouse le 11 mars 2012 avant de s’en prendre à une école juive.

Depuis, Latifa Ibn Ziaten a fondé en avril 2012 l'association "IMAD pour la Jeunesse et la Paix". Elle sillonne les écoles et les centres sociaux notamment dans les quartiers difficiles et ausi les prisons, pour lutter contre le développement de la haine et des extrémismes chez les jeunes.


 Elle s'est exprimée auprès de France 3 Normandie ce matin
 


 



Dans un Tweet, Latifa Ibn Ziaten annonce qu'elle a déposé plainte.

En me réveillant ce matin, c’est sous le choc que j’ai découvert ces tags sur les murs de ma maison. Une nouvelle fois, je suis prise pour cible. J’ai déposé plainte. J’espère que les coupables seront retrouvés et punis de leur acte haineux

 
© G. Archiapati
© G. Archiapati


La police s'est rendue sur place ce matin et a demandé à ce que ces tags soient recouverts. 
 
© G. Archiapati
© G. Archiapati


Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a réagi sur Twitter

Indigné par les menaces et messages de haine inscrits sur les mur de Latifa Ibn Ziaten. Je viens de m’entretenir avec elle pour lui dire mon soutien et ma détermination à ce que les auteurs de cette infamie répondent de leurs actes devant la justice

 

La secrétaire d'État à l'égalité femmes-hommes a également réagi sur les réseaux sociaux.
 

Le reportage de Grégory Archiapati et Emmanuelle Partouche :

Avec les interventions de :
  • Latifa Ibn Ziaten
  • Maitre Mehana Mouhou, avocat de Latifa Ibn Ziaten

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus