Réchauffement climatique : deux normands en quête de solutions autour du monde

Alimenter les ferries à l'électricité quand ils sont à quai permet de réduire la pollution aux hydrocarbures. / © France 3
Alimenter les ferries à l'électricité quand ils sont à quai permet de réduire la pollution aux hydrocarbures. / © France 3

Ils luttent contre la course à l'énergie qui ruine le climat. François Glaizot et Clément Bresciani, sont partis faire le tour du monde en 2016. Deux ans et 70 000 km plus tard, ils reviennent avec leurs reportages et un documentaire sur les initiatives locales découvertes dans les 35 pays traversés

Par CG

Comprendre le changement climatique


Nous savons que pour lutter contre le réchauffement du climat, il est primordial de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Or, la concentration de gaz à effet de serre est de plus en plus importante dans l'atmosphère. Ces gaz sont émis par les activités humaines, notamment par la combustion des énergies fossiles comme le pétrole, le charbon etc. ou de la déforestation et du retournement des sols.

Une première action pour lutter contre le réchauffement climatique consiste donc à limiter notre consommation en énergies fossiles et recourir aux énergies renouvelables.


C'est le constat que François Glaizot et Clément Bresciani ont fait depuis longtemps. Pour progresser dans cette voie, ils sont partis à travers le monde pour trouver des exemples de mutations et en étudier les réussites et les échecs. Plus que les techniques utilisées ou mises en place, c'est leur appropriation par les communautés locales qui les ont intéressés. Car ce sont des sociologues de l'énergie qui reconnaissent qu’à tous les niveaux, le facteur humain caractérise la performance des systèmes énergétiques.

Après 18 mois de voyage, ils reviennent convaincus que plus les gens sont impliqués dans la demande et la mise en place de solutions de création ou développement d'énergies renouvelables, plus les succès sont assurés.
A chaque étape de leur voyage ils ont réalisé des reportages qu'ils comptent diffuser et partager en France, pour faire école.

Clément Bresciani et François Glaizot sont venus témoigner de leur périple sur le plateau de 9h50 le matin, lundi 17 septembre 2018. Extrait :
Les Vagabonds de l'Energie François Glaizot et Clément Bresciani sur plateau de 9h50 le matin - extrait video You tube


S'ils n'ont pas trouvé en chemin la solution miracle à tous nos maux, ils reviennent avec la preuve que l'énergie est un problème humain.

Il y a une sociologie de l’énergie à développer pour comprendre les raisons sociales qui font un succès ou un échec technique (...) Car il ne s’agit pas de trouver une source d’énergie pour remplacer les précédentes, il s’agit en réalité de savoir si les modes de vies et les sociétés actuelles trouveront le moyen de se pérenniser. La vraie question de l’énergie est là, assez loin des considérations techniques finalement.  (www.vagabondsenergie.org)
 

 

Depuis leur retour, François Glaizot et Clément Bresciani multiplient les rencontres avec le public et les spécialistes de l'énergie pour échanger sur les projets rencontrés à l'autre bout du monde et sur ceux à développer en Normandie. Après le festival "Les virées alternatives" qui s'est tenu le 22 septembre dernier au Val de Reuil, de nombreux rendez-vous figurent sur l'agenda des deux vagabonds de l'énergie.
programme des rencontres avec les vagabonds de l'énergie - automne 2018 / © Vagabonds de l'énergie
programme des rencontres avec les vagabonds de l'énergie - automne 2018 / © Vagabonds de l'énergie
 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Tambours des dockers du Havre le 9 cotobre 2018

Les + Lus