REPORTAGE. Une journée avec des réfugiés primo-arrivants à Rouen

L'association rouennaise ENTRE-PRENEUR a mis en place une série d'actions ayant pour but de soutenir l'inclusion socioculturelle de migrants résidant au sein de la Métropole Rouen Normandie. J'ai photographié l'une de ces rencontres qui s'est tenue lors de l'Open de tennis de Rouen au Kindarena ce mardi 16 avril.

Le projet "Découvertes" a été mis en place par l'association ENTRE-PRENEUR afin de permettre aux migrants de mieux s'approprier nos codes culturels et sociaux, de découvrir ce qui fait et ceux qui font la France. Le but : leur permettre une intégration dans de bonnes conditions et de gagner rapidement en autonomie. Ce projet est soutenu, dans le cadre des contrats territoriaux d’accueil et d’intégration (CTAI) par la Métropole Rouen Normandie. 

Pour mener à bien cette ambition, Silly Siby, président de l'association, a organisé avec sa cousine, Koura Diouf, cheffe de projet, une série d'activités diverses et variées dédiées aux personnes primo-arrivantes sur le sol Normand. Au programme : exposition sur les changements climatiques, visites institutionnelles, job dating ou encore découverte du basket, du football et du tennis.

Et c'est justement lors de cette sortie tennis au Kinderana pour l'Open de Rouen que j'ai eu l'occasion de passer une journée avec une quarantaine de personnes arrivées de leur pays d'origine pour diverses raisons.

Une journée qui fait du bien

Avant d'assister aux matchs, l'organisation du Tournoi a prévu divers ateliers afin de permettre à tout le monde de se défouler et de faire connaissance avec chacun.

Les personnes que je rencontre en cet après-midi ensoleillé, ont toutes le sourire aux lèvres. L'ambiance est légère et décontractée. C'est presque surprenant, car chacun des participants a un parcours compliqué derrière lui. J'imagine que quand on connaît de vraies difficultés, on savoure chacun des bons moments qui nous sont offerts.

Koura me confie qu'elle est particulièrement heureuse de voir plusieurs femmes participer à cette belle journée. Ce n'est pas anodin pour elle qui mène plusieurs combats en parallèle, dont celui contre la précarité des femmes au sein d'une autre association (Nous'V'Elles) dans laquelle elle est présidente. 

Ce qui me motive dans la vie, c'est de me battre pour le "mieux vivre ensemble" et j'apprends beaucoup avec ce combat au quotidien.

Koura

Heureusement, Koura travaille au quotidien avec des partenaires tout aussi motivés qu'elle. Elle me parle, entre autres, de Flore de l'association éducation et formation qui est un partenaire clé pour elle. Il y a aussi l'association PAM (pour un avenir meilleur) avec laquelle Koura partage beaucoup. Comme elle le dit, c'est grâce à ce bouillon associatif que de belles rencontres se font et aboutissent à la concrétisation de projets ambitieux.

Gaëtan Müller, l'ami de Tony Parker

Gaëtan Müller est un ancien basketteur professionnel. Ami d'enfance de Tony Parker, Gaëtan s'est aujourd'hui reconverti dans le marketing sportif et vient d'être nommé meilleur jeune entrepreneur 2023 par l'Institut Choiseul. C'est lui qui a généreusement offert à l'association près d'une centaine de places, rendant ainsi possible le projet de Koura et Silly.

N'oubliez jamais d'où vous venez, qui vous êtes et où vous allez.

Gaëtan Müller, président délégué de LDLC Asvel et dirigeant de GM Sports Consulting

Une carrière exemplaire pour nos camarades de tout horizon qui ont des rêves plein la tête.

En attendant de pouvoir les réaliser, les participants sont ressortis de cette journée en se sentant valorisés. C'est déjà un bon début pour une intégration réussie.