• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Rouen : un ancien professeur de philosophie condamné à 5 ans de prison pour agressions sexuelles sur mineurs

© V. Arnould / France 3 Normandie
© V. Arnould / France 3 Normandie

Un homme de 38 ans était jugé mardi 19 mars 2019 au tribunal correctionnel de Rouen pour agressions sexuelles sur mineurs de 15 ans en récidive. L'homme a été professeur dans un établissement privé rouennais. Il donnait également des cours particuliers à domicile.
 

Par Marc Moiroud-Musillo

Edouard L., un homme de 38 ans comparaissait mardi 19 mars 2019, après neuf mois de détention provisoire devant le tribunal correctionnel de Rouen (Seine-Maritime) pour agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans. La décision est tombée dans la soirée, l'homme a été condamné à 5 ans de prison ferme. Edouard L. sera également suivi pendant 8 ans,  pour clarifier l'origine de sa sexualité déviante. Il ne pourra plus jamais exercer d'activité en relation avec des mineurs.
 
Rouen : un ancien professeur de philosophie condamné à 5 ans de prison pour agressions sexuelles sur mineurs
Reportage V. Arnould/D. Meunier/S. Pierson Intervenants : Me Agathe Frémy Barret, avocate de 4 familles de victimes Me Mathilde Sanson, Avocate du prévenu


Les faits se sont produits de 2013 à 2018 : les victimes, six garçons, ont alors entre 11 et 15 ans. L'homme, fervent catholique, les côtoie à travers la communauté traditionaliste de l'église Saint Patrice de Rouen.

Considéré par certaines jeunes victimes comme un grand frère, il passe du temps avec eux, notamment pour leur donner des cours particuliers de français. C'est dans ce cadre-là qu'il les aurait agressés sexuellement. Le prévenu comparait également pour les avoir poussé à consommer de l'alcool.

Des frottements et des caresses pendant des cours particuliers

C'est un des jeunes garçons qui va se plaindre en juin 2018 auprès de son curé.
Le prêtre n'hésite pas une seconde. Il fait deux choses : il prévient le vicaire général du diocèse et il écarte immédiatement cette personne de l'organisation d'un pèlerinage qui devait avoir lieu quelques jours plus tard. Par ailleurs, l'Eglise a fait un signalement au procureur de Rouen dans les deux jours qui ont suivi" précisait Eric de la Bourdonnaye, Directeur de la communication du diocèse de Rouen, en juillet 2018. 

Un professeur remplaçant accusé d'agressions sexuelles sur mineur lors de cours particuliers
En juin 2018, Edouard L. était mis en examen pour des actes d'agression sexuelle sur six jeunes garçons lors de cours particuliers. Il comparaît mardi 19 mars 2019 devant le tribunal correctionnel de Rouen (Seine-Maritime). La vidéo date de juillet 2018 et fait un rappel des faits connus à l'époque.  - F. Nicolas / P. Cornily
(avec les interviews de :
Eric de la Bourdonnaye, directeur de la communication du diocèse de Rouen
Maître Agathe Frémy-Barret, avocate de quatre des six victimes présumées
Laurent de Beaucoudrey, directeur de l'enseignement catholique du diocèse de Rouen)


Edouard L. a été placé en garde à vue le 21 juin 2018. 


Au moment des faits, Edouard a déjà été condamné deux fois à des peines avec sursis, pour agressions sexuelles

Les faits sont commis en état de rédicive pendant le délai de mise à l'épreuve (...) on a quelqu'un qui voit son conseiller et pourtant continue à commmettre des faits. Me Agathe Frémy Barret, avocate de 4 familles de victimes


Le prévenu est également connu pour son engagement politique, il s'est présenté en 2008 à Versailles comme candidat FN aux cantonales, il a ensuite été exclu du parti. Elevé àVersailles, ainé d'une famille de 12 enfants, cet homme de 38 ans n'a jamais eu de vie sexuelle. En début de soirée, interrogé par la procureure, il fond en larmes et révèle ce qu'il cache depuis l'enfance : lui-même aurait été agressé et violé pendant 4 ans, par l'aumonier de son collège.



Les avocats des parties civiles ainsi que de la défense avaient demandé que le procès se tienne à huis-clos. Cette requête a été rejetée par la cour.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Eté 2019 dangereux à Acquigny (Eure)

Les + Lus