Rouen : Les animateurs périscolaires en grève après la crise sanitaire

Un préavis de grève a été déposé pour toute la journée de ce jeudi 2 juillet 2020 par les animateurs périscolaires de Rouen. Ils demandent une revalorisation de leurs salaires.

© France Televisions/P.Cornily
Des services publics en grève. Les agents municipaux de Rouen ont décidé de déposer un préavis de grève pour la journée du 2 juillet 2020. Selon la CGT de la ville de Rouen, ils étaient une petite centaine à se rassembler sur le parvis de l'hôtel de ville à 10 h.

De nombreuses perturbations sont à prévoir dans les écoles, les cantines et les garderies ce jeudi. 
 

Revalorisation des salaires

A l'origine de la grève : une revendication sur les salaires des animateurs périscolaires. Ils demandent une revalorisation de leurs salaires et de leur temps de préparation de travail, ainsi qu'une meilleure considération.

Pendant la crise sanitaire, les animateurs ont été mis à contribution dans les écoles notamment. Ils avaient en charge la préparation d'ateliers pour les enfants du personnel de santé qu'ils gardaient au fort de la crise sanitaire. Un investissement qui ne s'est pas suffisament répercuté sur les salaires, estime le secrétaire général de la CGT de la ville de Rouen, Julien Galand.

Les agents ont été reçus mercredi soir par le maire de Rouen, Yvon Robert. Ils ont été reçu une seconde fois ce jeudi matin à 11 h 30. La CGT espère un geste financier. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grève économie social éducation société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter