Coronavirus : à Rouen, les boîtes à lire transformées en “garde-mangers”

Il est désormais possible de déposer des denrées non périssables dans les boîtes à lire de Rouen
Il est désormais possible de déposer des denrées non périssables dans les boîtes à lire de Rouen

Dans ce contexte de confinement, il est plus difficile, pour les plus démunis, d'avoir accès à l'aide alimentaire habituellement proposée par des associations. Il est donc possible de déposer dans les boîtes à lire rouennaises des denrées non périssables.

Par Julie Howlett

La Ville de Rouen se propose de transformer provisoirement les boîtes à lire réparties sur le territoire de la commune en "garde-mangers".

Nous voulions mobiliser tout ce qui était possible pour les personnes en difficulté, pour les personnes à la rue notamment. Proposer de la nourriture dans les boîtes à lire en fait partie.
Stéphane Martot, Conseiller municipal délégué à la Ville de Rouen , chargé de la démocratie participative, responsable de la commission "livres en partage"

 

Un relais aux associations d'aide alimentaire


Une initiative bienvenue en ces temps de confinement puisque les associations qui propose habituellement de l'aide alimentaire fonctionnent toujours mais en mode dégradé.

"Certains de nos bénévoles ne sont plus disponibles. Nous avons donc réduit nos services. Certains centres des restos du coeur sont fermés. Notre camion qui distribue habituellement des colis alimentaires tous les jours de la semaine ne se déplace plus qu'un jour sur deux à Rouen. Les centres ouverts et les actions mises en place sont mises à jour sur notre site internet." explique René Riquet, secrétaire départemental pour la Seine-Maritime des Restos du coeur

 
Les 1ers dons de denrées non périssables sont arrivés dans les boîtes à lire de Rouen
Les 1ers dons de denrées non périssables sont arrivés dans les boîtes à lire de Rouen


Cette initiative de la mairie permet donc aux habitants du quartier de faire un geste en direction des plus défavorisés ; notamment, en déposant dans les boîtes à lire, sur l'étagère du bas, des denrées non périssables (pâtes, biscuits, boîtes de conserve...).

"Nous avons souhaité que l’étagère du haut reste réservée aux livres, puisque en ces temps de confinement, les librairies et les bibliothèques sont fermées. Il est aussi possible de déposer des attestations de déplacement dérogatoire pour les familles qui ne disposeraient pas d'imprimante.", rappelle Stéphane Martot.

Des consignes à respecter

Si vous souhaitez déposer des denrées dans les boîtes à lire, il y a des consignes à respecter :
  • Les denrées doivent être de longue durée de conservation et conditionnées dans des emballages non ouverts (pas de produits frais ni entamé). Les boissons alcoolisées sont interdites.
  • Les denrées doivent être séparées des livres : installer la nourriture sur une des étagères et regrouper les ouvrages sur la seconde.
  • Les bénéficiaires sont les personnes dans le besoin. Les produits ne sont pas destinés à la vente.
  • Respecter les consignes de sécurité conseillées en cette période, notamment le lavage soigneux des mains avant et après avoir rangé les denrées.
Pour trouver l'emplacement de ces boîtes, vous pouvez consulter la page de Livres en partage de la ville de Rouen.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus