À Rouen, des "faux policiers" soustraient plusieurs milliers d'euros à des personnes âgées

Publié le Mis à jour le
Écrit par Salima Zeggaï .

Huit personnes âgées se disent victimes d'une escroquerie à la carte bancaire par des faux-policiers depuis le 31 octobre 2019, à Rouen.

Attention aux escroqueries par téléphone ! Depuis le 31 octobre 2019, huit octogénaires se disent victimes d'une escroquerie à la carte bancaire. Les responsables de l'arnaque n'ont pas encore été identifiés.

 

Leur scénario est échafaudé. Des "faux policiers" contactent des femmes âgées par téléphone et leur annoncent qu'elles auraient été victimes de payements frauduleux. Ils imputent la prétendue escroquerie à des Roumains qui auraient, depuis, été arrêtés. Les "faux policiers" demandent alors aux victimes leurs coordonnées bancaires afin, disent-ils, de faire opposition. Le piège se referme alors sur elles. En possession de leurs codes de carte bancaire, les escrocs peuvent ainsi procéder à des achats sur internet avec l'argent de leurs victimes.



Les dernières plaintes recensées datent des 8 et 9 novembre dernier. Dans les deux cas, les "faux policiers" ont soustrait à leurs victimes plusieurs milliers d'euros. L'hôtel de police de Rouen rappelle qu'il ne faut "jamais fournir ses coordonnés bancaires par téléphone et que personne ne doit les demander". Une enquête est désormais ouverte pour retrouver les responsables de ces escroqueries à répétition. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité