Rouen : une jeune femme remporte le titre de Meilleure Apprentie bouchère de France

© Didier Meunier / France 3 Normandie
© Didier Meunier / France 3 Normandie

Le 40ème concours du "Meilleur Apprenti Boucher de France" s'est déroulé hier et ce lundi 8 avril, au CFA Simone Veil de Rouen. Une jeune femme, originaire de la région Rhône-Alpes-Auvergne, occupe la première place du podium au côté d'un jeune apprenti du pays de Loire. 

Par DM Claude (et R. Plumet)

23 apprentis bouchers, venus de toute la France, ont participé ce dimanche 7 et ce lundi 8 avril, aux épreuves finales du concours de meilleur apprenti de France, au CFA Simone Veil de Rouen. 
Parmi ces jeunes, ne figuraient seulement que deux jeunes femmes. Toutes les deux sont originaires de la région Auvergne Rhône Alpes. Lauranne Lemonnier, apprentie à Lezoux et Manon Maignol, apprentie à Chamalières. 

Au deuxième et dernier jour des épreuves, elles se sont placées aux meilleures places du concours. Tristan Raitière, apprenti au Bignon, dans la région Pays de Loire est arrivé ex-aequo avec ces deux concurrentes.  

Ces trois lauréats, Lauranne Lemonnier , Manon Maignol  et Tristan Raitière seront reçus à l’Elysée le 1er mai à l'occasion de la traditionnelle cérémonie de "remise du muguet".
 
Finale à Rouen du concours du "Meilleur Apprenti Boucher de France" 2019
VIDEO : le reportage de Véronique Arnould et Bruno Belamri (montage : Pierre Cadinot)

Le classement 

Voici le classement général de la 40e édition du concours "Un des meilleurs apprentis bouchers de France" 2019 organisé à Rouen les 7 et 8 avril 2019 en photo ci-dessous ou à lire ici (fichier pdf) ⇒
 

Finie la période de vache maigre ?

La profession, victime d'une mauvaise image, peinait à recruter des ouvriers, il y a une dizaine d'années. Symbole de cette désafection : les Centres de Formation des Apprentis avaient également du mal à séduire des jeunes apprentis.  

Ces dernières années, la tendance semble s'inverser. Le métier de boucher a de plus en plus la cote et les jeunes reviennent dans les salles de classes. 
Pour preuve, le nombre d’apprentis bouchers a tout simplement doublé en dix ans, franchissant cette année, la barre symbolique des 10 000 apprentis bouchers. 
Les jeunes sont de plus en plus attirés par des emplois stables, rémunérateurs et la possibilité de devenir un jour chef de leur propre entreprise. 
 
 

Les chiffres clés de l’apprentissage en boucherie

 

  • 10 000 : c’est le nombre total d’apprentis bouchers en France.
  • 5000 : c’est le nombre d’apprentis en CAP boucher.
  • X 2 : c’est l’augmentation du nombre d’apprentis bouchers en France en 10 ans.
  • 111 : c’est le nombre de CFA en France avec des sections CAP boucher 
  • La Boucherie-charcuterie représente un chiffre d’affaires de 7 milliards d'euros
  • La filière compte :
  • 80 000 personnes (chefs d’entreprise, conjoints, aides familiaux, salariés, apprentis)
  • 18 000 entreprises, des artisans bouchers-charcutiers exercent avec passion un métier au savoir-faire unique, au service de la gastronomie. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Prix Bayeux: les photos de l'Iranien Alfred Yaghobzadeh

Les + Lus