• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Rouen : Médecins du monde reçoit le soutien de Béatrice Dalle pour venir en aide aux mineurs isolés

© Photo : Richard PLUMET / France 3 Normandie
© Photo : Richard PLUMET / France 3 Normandie

Plusieurs associations ont réclamé aux services du département de Seine-Maritime un hébergement d'urgence pour trente jeunes étrangers à la rue

Par Richard Plumet

C'est en fin d'après-midi que les militants, adhérents et sympathisants de plusieurs associations et collectifs tels que Médecins du monde, Réseau d'Education Sans Frontières ou Réseau de Solidarité avec les Migrants-Rouen étaient rassemblés ce lundi (26 mars 2018) devant l'entrée des locaux du conseil départemental de Seine-Maritime afin de réclamer un solution urgente pour une trentaine de jeunes mineurs étrangers "remis à la rue".

Pour éviter qu'ils ne dorment dehors, les associations ont demandé à rencontrer un responsable  "pour essayer de comprendre et essayer de mettre le département  de Seine-Maritime devant ses engagements et ses responsabilités"
Béatrice Dalle et David Bobée défendent les mineurs isolés


"Faire appliquer la loi"

Vers 18h30, le rassemblement a été rejoint par deux artistes : l'actrice Béatrice Dalle et David Bobée, le directeur du centre dramatique national de Normandie-Rouen. Tous deux préparent "Warm" un spectacle-performance qui, sur un texte de Ronan Chéneau, sera présenté la semaine prochaine (dès le 3 avril) au théâtre des Deux-Rives de Rouen.

Alors que plusieurs policiers surveillaient à distance ce rassemblement, les deux artistes ont participé à l'entretien entre les militants et  le directeur général des services du conseil départemental, venu tenter de convaincre les personnes rassemblées que "malheureusement, on n'est pas des magiciens".

Finalement, sur les trente jeunes mineurs, vingt ont été pris en charge et hébergés le soir même, dix "restant sur le carreau"…

Pour David Bobée, cette situation est honteuse et illégale et 

"Nous devrions être tous dans la rue pour demander une prise en compte de la réalité ; pour demander une vraie politique migratoire en France quoi soit adaptée à la réalité de la présence de ces gamins-là, de ces réfugiés de guerre (…) La loi oblige à leur donner un toit et à les scolariser et à les protéger. Et là, ces enfants, ces mineurs,  ils sont laissés dans la rue, exposés à tous les dangers que la rue que peut représenter. Il y a des places, il y a des logements, et puis à côté il y a des gamins qui dorment dehors…"


VIDEO : Christian Cartier, délégué régional de Médecins du Monde en Normandie, résume les raisons de cette mobilisation à Rouen le lundi 26 mars 2018 devant l'entrée du conseil départemental de Seine-Maritime pour demander l'hébergement de mineurs isolés qui dorment dans la rue. Toute l'actualité en Normandie
Rouen : Médecins du Monde demande l'hébergement de mineurs isolés


A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus