Rouen : plusieurs générations plébiscitent le vinyle au salon du disque

Publié le Mis à jour le
Écrit par Richard Plumet

L'édition 2021 du salon du disque de Rouen (Seine-Maritime) a fait le plein dès l'ouverture de collectionneurs mais aussi de nouveaux adeptes du 33 tours

Non, il n'a pas été détrôné par le "compact disc".
En cette fin d'année 2021, le bon vieux disque vinyle confirme son retour en force. Aux côtés des collectionneurs un peu maniaques qui recherchent la pièce rare en humant la pochette et en examinant à la loupe l'état des sillons, une nouvelle clientèle, née à l'époque des CD, écoute et achète des disques vinyles.  

Un salon très prisé

Cet engouement pour les 33 tours (et 45 tours) s'est une nouvelle fois confirmé le dimanche 19 décembre 2021 à la 38e édition du salon du disque de Rouen. Le dernier salon de l'année en France et qui rassemble des vendeurs spécialisés venus de plusieurs régions.

Parmi les exposants, Valentin est de Dieppe où il a créé une boutique de vente en ligne du nom de "Val'N'Troc". Il confirme l'importance du salon de Rouen où "les gens qui viennent ici viennent vraiment pour acheter."  

Valentin explique qu'une nouvelle clientèle, jeune, écoute du vinyle et de tous les styles. Il leur vend des disques anciens mais aussi du neuf. Notamment des rééditions à moindre coût qui permettent d'écouter des 33 tours qui ne sont pas des originaux de collection hors de prix.  

"Cette mode, la quantité de personnes qui achètent des vinyles, on le ressent parce qu'on en vend vraiment beaucoup et ça marche très bien."

Valentin Barbier, gérant de la boutique en ligne "Val'N'Troc" ¨

Alors que la musique se dématérialise, posséder des fichiers virtuels ne remplace pas le plaisir de posséder un vinyle. Car dans sa pochette avec de grandes photos, le 33 tours reste un bel objet qui s'avère finalement moins fragile et plus durable dans le temps que le CD.  

Les collectionneurs à l'affût

Comme l'a constaté sur place notre journaliste Arthur Deshayes, les prix des disques vinyles vendus à l'édition 2021 du salon de Rouen restaient globalement abordables en se situant entre 5 et 50 euros.
Des prix qui ne cessent d'augmenter depuis trois ans en raison d'une hausse constante de la demande. Il est donc loin le temps où l'on trouvait des 33 tours à 1 euro sur les foires à tout !

Mais les pièces rares (notamment les disques des années 90) recherchées par les collectionneurs ou les fans d'un artiste ou d'un groupe peuvent se négocier très cher.  

durée de la vidéo : 01min 46
VIDEO : des affaires au salon du disque de Rouen 2021 ©France Télévisions

Cassettes, cartouches et platines

Autre tendance 2021 : le retour des cassettes pré-enregistrées. Certains labels en ressortent et le marché de la collection a vu les prix monter pour les cassettes anciennes de la fin des années 80 / début 90 (les dernières sorties).  

Plus rares (mais également recherchées) les "cartouches 8 pistes" qui ont un temps été commercialisées en France pour équiper les voitures avant l'essor des auto-radios FM à cassettes.  

Mais avoir le support ne suffit pas. Il faut évidemment l'appareil qui permet d'écouter bandes magnétiques et disques vinyles. Si des platines tourne-disques (et électrophones) sont à nouveau vendues dans les grands magasins, les puristes et les amateurs avertis préfèrent le matériel d'époque.

C'est ainsi que les éléments de chaînes HI Fi des années 70 et 80 sont très recherchés et que des ateliers remettent en état le matériel "vintage" tels que amplis Marantz, platines Thorens, enceintes Altec, ou lecteurs de cassettes Nakamichi…