Rouen : retour sur la nuit Harry Potter

© Julie Howlett
© Julie Howlett

Ils ont dévoré la saga Harry Potter, ils se sentent l'âme d'un sorcier et rêvent d'entrer à Poudlard depuis toujours, ils étaient nombreux à venir participer à la Nuit Harry Potter jeudi 7 février 2019 au magasin Cultura de Barentin près de Rouen.

Par Julie Howlett

Etre fan d'Harry Potter, visiblement ça n'a pas d'âge. Des enfants accompagnés de leurs parents ou des parents accompagnés de leurs enfants, voire même des adultes seuls se sont déplacés pour cette Nuit Harry Potter.
Dès l'entrée, les clients étaient invités à s'assoir sur un siège pour le test de répartition dans les maisons par le Choixpeau Magique.
Et munis d'un plan du magasin et d'un quizz pour gagner des lots, les visiteurs partaient à la découverte des animations.
 
A 20 ans, Camille est fan d'Harry Potter
A 20 ans, Camille est fan d'Harry Potter
Capucine 3 ans et Sarah 6 ans sont déjà passionnées par l'univers d'Harry Potter
Capucine 3 ans et Sarah 6 ans sont déjà passionnées par l'univers d'Harry Potter


Différents univers à travers le magasin

Dans tout l'espace du magasin, des ateliers aux couleurs d'Harry Potter : des puzzles à reconstituer, une adaptation du Quidditch, le célèbre sport du monde des sorciers et même un membre de l'équipe de quiddicth de Rouen était présent pour expliquer, photos à l'appui, les règles et l'intérêt sportif de la discipline.
 



Plus loin, une fresque à compléter, un espace jeux de société éclairé à la lanterne, animé par une vendeuse et un atelier pour faire ses mini balais de sorcier.
 
 
 
Jeu de société Harry Potter
Jeu de société Harry Potter


Quelques pas supplémentaires et l'on retrouvait un espace pour dessiner et remplir son quizz. Les enfants dessinaient et les parents planchaient sur leur copie. "Les questions sont difficiles. Ce n'est pas facile de se remémorer tous les épisodes" disaient les clients. Les méninges ont chauffé et les portables aussi pour s'aider à répondre aux questions.
 
Il y avait 3 lots à gagner en répondant au quizz / © Julie Howlett
Il y avait 3 lots à gagner en répondant au quizz / © Julie Howlett
 
Un quizz dans la bonne humeur
Un quizz dans la bonne humeur
 
Pendant que les enfants dessinent, les mamans planchent sur le quizz
Pendant que les enfants dessinent, les mamans planchent sur le quizz
 


Enfin, le parcours se terminait par un atelier de fabrication de baguettes magiques. Un baton, un pistolet à colle pour créer des reliefs, de la peinture et le tour est joué. Cet atelier a remporté beaucoup de succès.

  
  
 

 
 
 
 
 
Hugo, 8 ans, s'intéresse à harry Potter depuis quelques mois. une passion transmise par son père. "Je préfère Gryffondor ; c'est là qu'il y a les plus gentils".
Hugo, 8 ans, s'intéresse à harry Potter depuis quelques mois. une passion transmise par son père. "Je préfère Gryffondor ; c'est là qu'il y a les plus gentils".




Cindy et Cyril sont fans d'Harry Potter

 
Il n'y a pas d'âge pour aimer Harry Potter. La preuve avec Cindy et Cyril
Il n'y a pas d'âge pour aimer Harry Potter. La preuve avec Cindy et Cyril


Cyril Vincent nous explique sa passion pour Harry Potter :

Harry Potter, c'est la base. Je suis fan depuis la toute première sortie du film et depuis, je n'ai jamais décroché et je les regarde dès que je peux. J'ai trouvé une amie, Cindy, qui partage ma passion. Ell est aussi fan que moi.
J'aime toute cette magie qui nous fait oublier le quotidien. On est ailleurs.

Pour Cindy Basset, harry Potter traverse les générations :

Ca plait à n'importe quel âge. Harry Potter réunit tout le monde. Et en plus, plus on grandit mieux on comprend. Ca nous parle des différences entre les gens avec les différentes maisons liées au caractère de chacun.


Tous les deux ont  tous les objets de collection, les livres, des baguettes, les capes et autres produits dérivés. Cindy, dont le compagnon n'est pas un grand amateur d'Harry Potter, utilise une pièce pallière pour mettre tous ces objets. Quant à Cyril, il va bientôt déménager et compte utiliser une pièce entière dédiée à sa passion. Sa compagne, non plus, ne partage pas son intérêt pour Harry Potter.

 

Un succès également pour le magasin


Plus de 200 dossiers (avec le plan et le quizz) ont été remis à l'accueil. Il y a donc eu au moins 200 visiteurs pour cette Nuit Harry Potter. Une aubaine pour le magasin. D'ailleurs, les chiffres parlent d'eux-mêmes : + 30 % de chiffre d'affaire sur la journée d'hier par rapport à il y a un an où il n'y avait pas eu de Nuit Harry Potter.

C'est une des meilleurs animations que l'on ait faite en terme de fréquentation", s'est félicité le directeur Jérôme Chanoine qui compte bien renouveller l'expérience.

A noter que la librairie La Galerne au Havre ou le Plumier à Dieppe ont également organisé leur Nuit Harry Potter.


Harry Potter, pourquoi ça marche ? Les explications de Valentin Douillet, responsable du secteur littérature jeunesse

Valentin Douillet, responsable du secteur littérature jeunesse : "On veut tous croire à la magie !"
Valentin Douillet, responsable du secteur littérature jeunesse : "On veut tous croire à la magie !"
 

Harry potter s'est inscrit dans la culture populaire depuis 20 ans. Ca a marqué les esprits par les livres et par les films.
On a tous besoin, quand on est enfant ou adolescent, de s'échapper de notre quotidien et de retrouver un univers magique et de retrouver au travers des différentes maisons pour se catégoriser comme courageux, loyal, rusé ou érudit.

Depuis le premier livre, il y a eu plus d'une génération alors les parents transmettent à leurs enfants cette passion et cela continue.
Aujourd'hui cela se poursuit avec Les Animaux fantastiques, un film dont le scénario a été écrit par la romancière J. K. Rowling, auteur des aventures de Harry Potter.

Je pense qu'Harry Potter va devenir un classique de la littérature jeunesse. 

Nous voulons tous croire à la magie. Si jamais nous traversons un moment sombre de notre vie, on peut chercher la lumière ailleurs. C'est l'histoire d'Harry Potter, cet orphelin qui part de rien et qui va trouver un équilibre et un univers qui correspondent à ses racines. On veut trouver mieux qu'un quotidien fade. Et c'est ce que nous propose cette saga.


Rappelons que le succès de la saga Harry Potter a dépassé de loin les frontières britanniques puisqu'il existe 79 traductions des 450 millions d'exemplaires vendus dans 200 pays.

 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Clients SNCF en attente d'informations

Les + Lus