Rouen : l'unique distributeur de bitcoins (monnaie virtuelle) fermé sur décision de justice

Le distributeur de bitcoins a t-il été utilisé pour blanchir de l'argent ? Une enquête est menée par la direction centrale de la Police judiciaire. En France, 8 distributeurs de monnaie virtuelle sont placés sous scellés depuis vendredi 18 décembre. 

A Rouen, l'unique distributeur de cryptomonnaie se trouvait près de la halle aux toiles
A Rouen, l'unique distributeur de cryptomonnaie se trouvait près de la halle aux toiles © Google Streeetview

8 distributeurs mis sous scellés, 191.000 € saisis. Une action coordonnée, à Rouen, Lille, Marseille, Paris et dans 4 autres villes, il n'est plus possible de déposer de l'argent liquide pour le convertir en bitcoins (monnaie virtuelle indépendante des banques centrales mondiales). 

La société polonaise ATS qui les a installés et les gère est poursuivie dans le cadre d'une enquête pour blanchiment aggravé, indique l'Agence France Presse, d'après une "source proche de cette enquête". 

40.000 euros aux origines "douteuses" saisis par les douanes

  La police judiciaire de Lille est à l'origine de cette vaste enquête, désormais confiée à la direction centrale de la police judiciaire, tandis que le parquet de Lille s'est dessaisi au profit de la Juridiction nationale chargée de la lutte contre la criminalité organisée.

 Au delà d'infractions "purement réglementaires" reprochées à la société qui les a installés, "nous soupçonnons le caractère illicite des fonds parce que nous avons  fait le rapprochement avec un contrôle des douanes à la frontière franco-belge d'employés de cette société, avec un peu plus de 40.000 euros à la provenance douteuse", a expliqué à l'AFP la source proche de l'enquête.

   L'enquête n'a pas donné lieu à des interpellations à ce stade.

Le cours du bitcoin s'envole en 2020

Cette monnaie virtuelle, sans interdmédiaire, qui ne dépend pas des Etats et des banques centrales a été créee en 2009. Elle séduit de plus en plus les investisseurs. La plateforme américaine de paiement en ligne Pay Pal a annoncé en octobre que le bitcoin pourrait être utilisé par les acheteurs aux Etats-Unis.

Qu'est-ce qu'une crypto- monnaie ? 

toute représentation numérique d’une valeur qui n’est pas émise ou garantie par une banque centrale ou par une autorité publique, qui n’est pas nécessairement attachée à une monnaie ayant cours légal et qui ne possède pas le statut juridique d’une monnaie, mais qui est acceptée par des personnes physiques ou morales comme un moyen d’échange et qui peut être transférée, stockée ou échangée électroniquement

l’article 41 de la loi de finances n° 2018-1317 du 28 décembre 2018

Les distributeurs sont encore rares en France. On ignore pourquoi Rouen avait été choisie pour accueillir l'un d'eux. 

Module sur les distributeurs de bitcoins (France 3 Nord Pas de Calais)

Une voie détournée d'acheminer de l'argent utilisé par les terroristes

Le revers des cryptomonnaies est son usage pour blanchir, anonymement, de l'argent lié à la criminalité.

    A ses débuts, cette cryptomonnaie était majoritairement utilisée sur le "dark net" (face cachée de l'Internet dont le contenu n'est pas indexé par les moteurs de recherche classiques) pour acheter des produits illicites tels que de la drogue ou des armes.

Le ministre de l'économie, Bruno Le Maire, a annoncé, après l'assassinat du professeur Samuel Paty, qu'il fallait encadrer ces nouvelles monnaies. En septembre, un réseau  de financement terroriste a été démantelé en France. Il utilisait le biais de coupons de bitcoins vendus dans des bar-tabacs pour faire parvenir de l'argent à des djihadistes en Syrie. 
   


 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société