Rouen : un voyage scolaire écourté...pour cause de coronavirus

Des élèves de l'école primaire saint Sever-saint Clément de Rouen ont écourté leur voyage scolaire dans le Morbihan de 24 heures. Un séjour découverte qui a alarmé certains parents. Le département du Morbihan étant considéré depuis hier comme un "cluster" du coronavirus.

 

Par Béatrice Rabelle

Ils auront passé quatre jours à Saint-Pierre-Quiberon, dans le Morbihan. Soixante élèves de CM1 et CM2 d'une école privée de Rouen sont revenus une journée plus tôt, en catastrophe. Certains parents contiennent difficilement leur colère. 

"Lundi matin, quand les enfants ont pris le bus pour aller dans le Morbihan, il y avait déjà 19 cas, on le voyait à la télévision, c'est quelque chose qui aurait pû être prévu avant ! Attention, n'y allez pas! les parents étaient très en colère...", comment un parent d'élève.

Pourtant, lundi matin, Saint-Pierre-Quiberon n'était pas encore considéré comme un foyer de contamination. Avec trois nouveaux cas de coronavirus déclarés  hier, jeudi 5 mars, la commune du Morbihan a rejoint la liste des clusters.  A la demande de la directrice de l'école, les écoliers rouennais ont donc été rapatriés par mesure de précaution. 

Mais pour d'autres parents, il n'y avait pas lieu de s'inquiéter. "Je ne suis pas inquiet, je trouve ça bien qu'on voyage un peu partout dans le monde, et en France surtout !  Il ne faut pas qu'on arrête les voyages scolaires, il faut qu'on continue à vivre normalement !", relativise le père d'une élève.

Coronavirus : retour prématuré du Morbihan pour des écoliers rouennais

Lundi soir, une réunion sera organisée au sein de l'école pour répondre aux questions des parents d'élèves. Un responsable de l'Agence Régionale de Santé sera présent

Ce vendredi matin, les écoliers sont restés chez eux. Ils reprendront  le chemin des classes lundi.

A ce sujet, le gouvernement précise :

"Quelles sont les recommandations pour les élèves et personnels ne résidant pas dans un cluster ? Le ministère  des solidarités  et de la Santé n'émet pas de consignes particulières à ce stade. Les élèves et personnels peuvent rejoindre leur école, leur établissement scolaire public, leur lieu de travail."

Sur le sujet des voyages scolaires, le gouvernement a décidé que l’ensemble des voyages scolaires n’avaient pas vocation à être interrompus. Chaque voyage scolaire sera examiné au regard de la situation épidémiologique de destination ainsi que celle des éventuelles zones de transit.

En revanche, tous les voyages scolaires à l'étranger et dans les "clusters" sont suspendus jusqu’à nouvel ordre. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus