Le rugby normand tiré vers le haut par le Rouen Normandie Rugby

Les bons résultats, les compétences des joueurs et la méthode du club rouennais sont mis au service des autres clubs normands
 
Rouen le samedi 9 décembre 2018 : match (sous la pluie) de  Rouen Normandie Rugby contre Bassin d'Arcachon
Rouen le samedi 9 décembre 2018 : match (sous la pluie) de Rouen Normandie Rugby contre Bassin d'Arcachon © France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI Patrice Cornily
Comme pour le football, Le Havre a été à la fin du XIXe siècle la porte d'entrée du rugby en France, deux sports importés d'Angleterre, faisant du HAC un club doublement "doyen". Pourtant, en un siècle, la Normandie n'est pas pour autant devenue une "terre d'ovalie" comme dans le sud-ouest de la France. Et si dans les années 1980, la pratique amateur de ce sport était, en Seine-Maritime, défendue par des passionnés ayant l'accent de Toulouse, ce n'est qu'au début des années 2010 que Rouen se positionne comme locomotive du rugby normand  …avec des anglais ! 

 

L'expert Richard Hill

Sous l'impulsion de Marc-Antoine Troletti, un entrepreneur du BTP, le Stade Rouennais passe à la vitesse supérieure et accède au championnat de Fédérale 2. En 2013 un entraîneur anglais est recruté pour deux ans : Richard Hill.
Ce n'est pas n'importe qui : finaliste de la coupe du monde 1991, cet ancien demi de mêlée international au palmarès impressionnant (29 sélections en équipe d'Angleterre et 5 tournois des Cinq Nations) a dirigé plusieurs grands clubs anglais. A Rouen, Richard Hill, fait venir plusieurs joueurs anglais. Les résultats sont rapidement au rendez-vous et l'entraîneur général re-signe pour le club normand qui, en 2017, change de sponsor principal, de président et de nom.
 

La détermination de Jean-Louis Louvel

Après le départ de la Matmut, "partenaire historique", succède à la tête du "Rouen Normandie Rugby" un chef d'entreprise hors du commun : Jean-Louis Louvel. Fondateur et PDG du groupe PGS, leader européen de la palette, ce Normand originaire du Havre aime à rappeler qu'il n'est "pas un homme d'affaires, c’est-à-dire quelqu'un là pour faire de l'argent, mais un entrepreneur, à savoir quelqu'un qui a pour vocation de bâtir".

Et dès son arrivée aux commandes du Rouen Normandie Rugby il déclare, dans une interview à l'Equipe, vouloir "Refaire de la Normandie un bastion du rugby".

Un nouveau défi à relever pour celui qui déclarait alors "ne pas connaître le rugby"  tout en précisant "être bien entouré et apprendre très vite"
2017 : Portrait de Jean-Louis Louvel, nouveau boss du Stade Rouennais
VIDEO : le reportage, en 2017, de Myriam Libert 


Partageant les mêmes valeurs, Richard Hill et Jean-Louis Louvel voient leurs espoirs récompensés en 2018 avec, pour la première fois dans l'histoire du club, une finale d'accession en Pro D2.
Faire progresser le rugby en Normandie ? Richard Hill est confiant :

En cinq-six saisons la différence de jeu des jeunes joueurs normands est énorme !  Un exemple : nous avons une équipe de moins de 15 ans qui joue dans le meilleur championnat de Top 14.

Moi je suis anglais, et à Rouen on a des joueurs étrangers. Mais nous sommes ici comme des catalyseurs, pour aider, pour  améliorer la pratique du rugby dans la région afin d'en faire une terre de rugby. Ensuite, dans quelques années, nous pourrons partir tranquillement et laisser une équipe constituée que de joueurs  normands. Ça c'est le rêve…

 
Richard Hill fait de la Normandie une terre de rugby

 

Une année 2018 exceptionnelle

Samedi 9 décembre, sous une pluie battante l'équipe du Rouen Normandie Rugby reçoit au stade Mermoz l'équipe du Bassin d'Arcachon. C'est le dernier match de l'année dans le championnat de 2018 / 2019 du championnat de Fédérale 1. Douzième match …et douzième victoire !
 
12e victoire en 12 matchs pour le Rouen Normandie Rugby
VIDEO : extrait du JT 19/20 de France 3 Normandie : François Verly et Béatrice Rabelle

En marge de ces résultats (le club rouennais est en tête du championnat) et de la progression fulgurante des jeunes de moins de 15 ans et de l'équipe féminine, Richard Hill et ses joueurs participent activement à l'essor de la pratique du rugby en Normandie en allant notamment transmettre régulièrement leur technique et leur savoir-faire dans tous les clubs amateurs.
Un dispositif exemplaire suivi avec attention et admiration par la fédération et un certain Bernard Laporte.


Autre particularité de la "méthode Hill" : ses joueurs participent chaque semaine à la vie de la cité en soutenant la cause d'associations caritatives comme celle de Bouchons 276.
 
Le Rouen Normandie Rugby solidaire de Bouchons 276
 
Interview de Richard Hill par Richard Plumet dans l'entrepôt de Bouchons 276
Interview de Richard Hill par Richard Plumet dans l'entrepôt de Bouchons 276 © Photo : Dab Delaporte / Bouchons 276. D'autres photos à voir en cliquant ci-dessous...
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rugby sport royaume-uni international