Téléthon 2018 : la bataille pour la vie de deux mères de familles normandes

Pour sa 32ème édition, le Téléthon espère récolter un maximum de fonds pour la recherche sur les maladies rares.
Ces affections peuvent se déclarer très tardivement et toucher, par surprise, des mères de familles accomplies. Un choc que certaines gèrent mieux en rejoignant la force T de Rouen.  

© France 3 Normandie
En ce 2 ème week-end de décembre, le Téléthon va animer le moindre recoin de l'hexagone.
L'évènement, comme chaque année, est porté par l'AFM, l' Association Française contre les Myopathies.

L'association compte des milliers de membres, qui sont touchés par la maladie, à titre personnel dans leur chair, ou encore avec un proche, au sein de leur famille.

Anne-Lise et Angélique en font partie. Toutes deux sont d'anciennes femmes actives et elles ont déclenché des formes rares de myopathie.
Des syndrômes qui ont transformé leur vie: à présent, c'est au sein de l' AFM de Rouen qu'elles ont trouvé une nouvelle famille de coeur, un refuge qui leur permet d'échanger sur leurs expériences et oublier un peu leurs pertes d'autonomies.        

Eric Proença et Stéphane L'Hôte ont rencontré ces deux bénévoles rouennaises en qui sont dans ce cas, atteintes de myopathie. Découvrez leurs portraits croisés. 
 
portraits croisés de 2 myopathes rouennaises ©France 3 Normandie
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
téléthon société solidarité