Tests Covid : à Rouen, le rush dans les pharmacies avant Noël

Publié le
Écrit par Amandine Pointel

Suite aux recommandations du gouvernement, les officines ont été prises d'assaut. Il n'y a plus de rendez-vous disponible avant la semaine prochaine.

Se faire tester à tout prix avant le réveillon. Avant de retrouver vos proches ce soir, vous êtes nombreux à vouloir vous faire tester au Covid-19. Mais encore faut-il avoir pris ses dispositions. Les tests antigéniques se font uniquement sur rendez-vous et les créneaux sont désormais très rares.

Les pharmacies prises d'assaut

"On a pris rendez-vous la semaine dernière pour se faire tester le 24 au matin. On veut être tranquille pour passer le réveillon en famille", nous confie David, venu se faire tester dans une pharmacie de l'agglomération rouennaise. Ce dernier a bien fait d'anticiper son rendez-vous pour un test antigénique car ce vendredi matin dans les pharmacies de Rouen, il n'y a plus de créneau disponible avant lundi 27 décembre... au mieux. 

Dans les officines, le rythme est soutenu depuis quelques jours, et plus le réveillon approche, plus l'affluence est importante.

Nous avons pour l'instant 230 rendez-vous fixes, sans compter ceux qui viendront sans rendez-vous. Ca peut monter jusqu'à 400 tests en une journée !

Paul Adeleu, pharmacien à Bois-Guillaume

Même problématique dans le centre-ville de Rouen, à la pharmacie du Vieux Marché. Ceux qui ont été reçus ce matin repartent bredouille, et les équipes sont épuisées, bien qu'elles aient été renforcées. "On a des étudiants en pharmacie qui viennent nous aider. Ils ont été embauchés ces derniers jours pour gérer le côté administratif car derrière un test, il y a énormément d'administratif à gérer", nous confie Marina Gomez, pharmacienne.

Dans une autre pharmacie du centre-ville, là-encore, les gens font la queue. Un test antigénique sur rendez-vous même si on s'arrange pour en faire passer davantage, mais cette attention ne semble pas récompensée. 

C'est très anxiogène parce que nous sommes harcelés par téléphone et au comptoir. La plupart des gens sont gentils mais certains sont agressifs.

Adeline Alliet, pharmacienne

Les autotest en rupture de stock

Les autotests sont quant à eux bien souvent en rupture de stock. Dans la pharmacie de Paul Adeleu, il en reste à peine une centaine. Ce n'est pas assez puisque 200 ont été vendus la veille. 

Et les pharmaciens ne risquent pas de se reposer dans l'immédiat. Ils s'attendent à vivre un deuxième épisode stressant et fatiguant la semaine prochaine avant le réveillon de la Saint-Sylvestre.