Le train régional ne s'arrêtera plus en gare de Saint-Martin-du-Vivier

D'ici la fin du second semestre 2019, le TER, qui relie Rouen à Amiens, ne desservira plus l'arrêt de Saint-Martin-du Vivier (76). De quoi compliquer la vie des navetteurs qui chaque matin partent travailler en train.
D'ici peu, les TER ne marqueront plus l'arrêt en gare de Saint-Martin-du-Vivier (76)
D'ici peu, les TER ne marqueront plus l'arrêt en gare de Saint-Martin-du-Vivier (76) © France 3 Normandie
Chaque matin, ils sont quelques dizaines à rejoindre la gare de Saint-Martin-du-Vivier. Des habitants de la commune et aussi des usagers des villes environnantes de Fontaine-sous-Préaux et Roncherolles-sur-le-Vivier. 

Chacun vient ici profiter des cinq dessertes quotidiennes qui relient Rouen en une dizaine de minutes. 

Mais en décembre dernier, ils ont appris que leur arrêt serait supprimé

Réunis en un collectif, ces usagers ont lancé une pétition en ligne, relayée sur les réseaux sociaux.

 

Des arguments jugés incompréhensibles 


Cette décision a été prise par la Région Normandie, en charge du Transport Express Régional. Deux arguments sont avancés pour cesser la desserte de la gare de Saint-Martin-du-Vivier : le nombre réduit d'utilisateurs et le ralentissement que cet arrêt entraînerait sur la liaison Amiens-Rouen. 

Des arguments que ne comprennent pas les principaux intéressés comme l'ont constaté Stéphane Gérain et Véronique Arnould. (Montage : Pierre Cadinot).

"On nous parle de développement durable. On incite les citoyens à changer leurs habitudes. Et aujourd'hui, la Région prend une décision à contre courant." Un utilisateur
 
Le train régional ne s'arrêtera plus en gare de Saint-Martin-du-Vivier

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie sncf trains régionaux société