Troisième dose : pourquoi est-il plus simple de prendre rendez-vous pour Moderna que pour Pfizer ? #OnVousRépond

Publié le Mis à jour le

Vous êtes de plus en plus nombreux à constater qu'il est plus difficile de prendre rendez-vous pour une dose de rappel avec Pfizer, qu'avec Moderna. On vous explique pourquoi.

Pour contrer la cinquième vague de Covid-19, dont le pic devrait être atteint cette semaine, et passer des fêtes de fin d'années sereines, le gouvernement mise sur la dose de rappel. Objectif : 20 millions d'injections d'ici Noël.

Dans son avis du 30 septembre 2021, le Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale recommande "que les deux vaccins à ARN-messager soient utilisés pour le rappel", à savoir le Moderna et le Pfizer. Mais vous êtes de plus en plus nombreux à constater qu'il est plus difficile de prendre rendez-vous pour du Pfizer que pour du Moderna. 

Une différence de stocks

Pourquoi est-il plus difficile de prendre rendez-vous pour du Pfizer ? Tout est question de stock. Selon la Direction générale de la Santé, au 5 décembre 2021, la France disposait de 5 millions de doses de Pfizer contre 20 millions de Moderna. Les autorités sanitaires ont donc décidé de privilégier le Moderna dans les grands centres de vaccination et le Pfizer en pharmacie ou chez les médecins généralistes.

En effet, avec un flacon de Pfizer, il est possible de vacciner 7 personnes, contre 23 pour du Moderna. 

Une demi-dose de Moderna suffit pour le rappel parce qu’il est trois fois plus dosé que le Pfizer.

Pr. François Caron, chef du service des maladies infectieuses au CHU de Rouen

Il est donc plus simple de finir un flacon de Moderna dans un centre de vaccination, où l'on injecte en masse, que dans un cabinet médicale. 

Selon l'ARS Normandie, la région dispose de stocks suffisants de vaccins à ARN Messager pour assurer cette campagne de rappel. 

Puis-je me faire vacciner avec Moderna si mes deux premières doses étaient du Pfizer ?

Mais est-il possible de recevoir une dose de rappel avec Moderna si les premières doses étaient avec Pfizer ? Le ministre de la santé Olivier Véran s’est montré rassurant : "J'insiste : Moderna et Pfizer, c'est pareil !". Tous les deux sont des vaccins ARN messagers.

"Ces deux vaccins sont équivalents et parfaitement efficaces que ce soit en primo vaccination ou en rappel", nous indique l'Agence Régionale de Santé (ARS) Normandie. "Ils utilisent la même technologie, peuvent être utilisés alternativement sans risque : on peut par exemple avoir reçu deux premières doses de vaccin Pfizer et recevoir une dose de rappel en Moderna."

Un vaccin qui souffre de sa réputation

A un différence près, la Haute autorité de santé recommande de privilégier le Pfizer pour les moins de 30 ans et le Moderna pour les personnes de plus de 30 ans (en demi-dose pour le rappel). L’injection d’une troisième dose avait été un temps suspendue, du fait des inquiétudes qui demeuraient sur de possibles risques accrus de myocardites.

Moderna a une moins bonne image car il y a une restriction de prudence d’usage en France chez les moins de 30 ans.

Professeur Caron

"De façon rarissime, il y a eu des petits effets secondaires cardiaques, des myocardites, mais qui ne sont pas à risques importants dans l’essentiel des cas", poursuit le professeur.

Une étude scandinave associant la Finlande, la Suède, la Norvège et le Danemark a, en effet, établi que les hommes vaccinés avec le Moderna et âgés de moins de 30 ans avaient un risque légèrement accru de développer une inflammation du myocarde.

Moderna, légèrement plus efficace ?

Selon le Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale, "le vaccin Moderna induit une production d’anticorps neutralisant et une protection contre l’infection un peu supérieures à celles du vaccin Pfizer".

Ce vaccin il marche, et même un tout petit peu mieux pour Moderna que Pfizer dans vis-à-vis du variant Delta qui représente plus de 99% du virus circulant en France comme ailleurs.  

Pr. François Caron, chef du service des maladies infectieuses au CHU de Rouen

Si vous souhaitez coûte que coûte une dose de rappel avec Pfizer, il faudra donc se tourner vers les pharmacies ou votre médecin traitant, mais les délais risquent d'être beaucoup plus longs. "Rien n’est plus important que d’avoir vite sa dose. Ce ne serait pas raisonnable d’annuler son rendez-vous Moderna et d’attendre trois semaines supplémentaires pour du Pfizer", met en garde le professeur Caron.