Université : les étudiants en comptabilité signent une pétition contre la tenue des examens

Publié le Mis à jour le
Écrit par Salima Zeggaï .

Alors que la plupart des étudiants devront l'obtention de leur diplome aux notes du contrôle continu, les étudiants en compatibilité et gestion devront passer leurs examens à la rentrée de septembre. Une pétition en ligne contre la tenue des examens recueille déjà plus de 15 000 signatures.

Les examens auront-ils lieu ? Pour la plupart des étudiants, l'obtention du diplôme sera basée sur les notes du contrôle continu. Sauf pour les étudiants en DCG (Diplôme comptabilité gestion) qui devront passer leurs épreuves sur table à la rentrée de septembre. Ils estiment être les "victimes manifestes d'une injustice" et dénoncent "une décision inégalitaire".

Reportage Julie Howlett et Emmanuelle Partouche / France Télévisions

Pour Vanessa Lebel, étudiante en reprise d'études de la filière DCG, la nouvelle est difficile à digérer.

C’est injuste, stressant et très fatiguant parce qu’on ne sait pas à quelle sauce on va être mangé, on ne sait pas les dates des épreuves en septembre... rien n’est défini !

Pas de vacances

Cette ancienne conseillère clientèle dans une banque est en reconversion professionnelle. Elle est également maman de deux jeunes enfants. En arrêt maladie pour garde d'enfants depuis début le début de la crise sanitaire, elle souligne la difficulté de réviser ses cours dans ces conditions.

Je me suis battue, j’ai bossé toute l’année pour avoir des résultats satisfaisants. Aujourd’hui on me dit d’aller passer des examens en septembre avec 6 mois d’interruption de cours, dont 2 mois et demi de cours à distance… En septembre, je ne suis pas du tout sûre d’être en mesure de pouvoir passer des examens.

Vanessa Lebel n'est pas la seule à redouter ces examens. Elle ajoute : "Il faut penser aux étudiants qui ont besoin de travailler l’été pour pouvoir payer leurs études, pour pouvoir vivre… Ils vont devoir travailler et réviser, intégrer une année supérieure sans avoir eu de coupure, c’est ingérable !"

 

 

 

 

 

 

Lettre au gouverment

À l'université aussi, on craint le flou qui entoure la rentrée universitaire. "Nous sommes dans l'attente d'un cadrage clair du ministère pour la rentrée et d'avoir résolument les moyens de (la) faire", a affirmé le Président de l'université Rouen Normandie Joël Alexandre, invité du 19/20 de France 3 Normandie.

Pour se faire entendre,  les étudiants de cette filière ont créé une pétition, disponible en ligne. Elle recence plus de 15 000 signatures.  Ils ont par ailleurs interpellé la ministre de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, et le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, sans succès. 

 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité