Les vélos de plus en plus volés à Rouen

3 juillet 2018-Rouen : de plus en plus de voyageurs utilisent un vélo après ou avant de prendre un train / © Photo : Richard PLUMET / France 3 Normandie
3 juillet 2018-Rouen : de plus en plus de voyageurs utilisent un vélo après ou avant de prendre un train / © Photo : Richard PLUMET / France 3 Normandie

Bouchons, très nombreuses rues en travaux, axes fermés à la circulation, coût des transports en commun : à Rouen le vélo est devenu un objet de convoitise
 

Par Richard Plumet

Pas une semaine sans que des Rouennais se rendent à l'hôtel de police de la rive gauche ou au commissariat Beauvoisine pour déposer plainte après le vol d'un vélo.
Un vélo volé ? Ce qui pouvait faire sourire il y a encore un an, n'amuse plus personne aujourd'hui ! Devenu un mode de locomotion quasi indispensable dans une ville où la voiture est de semaine en semaine de plus en plus engluée dans des bouchons, le vélo est  aujourd'hui un bien précieux. Surtout s'il est de grande marque et encore plus s'il est électrique.
 

En flagrant délit

Mais il arrive aussi que la police intervienne avant le dépôt de plainte. C'est ce qui s'est passé la nuit dernière quand à 2h40 du matin (ce mardi 3 juillet 2018) quand un équipage de la BAC (Brigade Anti Criminalité), en patrouille dans le centre-ville de Rouen, aperçoit deux silhouettes suspectes rue Rollon, entre la rue Jeanne d'Arc et la place du Vieux-Marché.

Deux hommes, un petit et un grand, en sweat à capuche, s'affairent autour d'un vélo. Ils sortent un outil d'un sac et s'attaquent à l'antivol. L'un tient pendant que l'autre coupe. C'est une fois que le vélo est embarqué que les policiers, qui surveillaient discrètement la scène, passent à l'action.

Ils interpellent et contrôlent les deux hommes. Deux Rouennais âgés de 45 et 34 ans. Emmenés à l'hôtel de police ils sont d'abord conduits en cellule de dégrisement (ils sont tous les deux en état d'ivresse) avant d'être placés en garde à vue.

La police précisait ce matin à la rédaction de France 3 Normandie, qu'à Rouen, les vols de vélos étaient de plus en plus nombreux…
 
 
 



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Caen: Deux jours après la rentrée, le lycée Malherbe déjà bloqué

Les + Lus