VIDÉO. JO de Paris 2024 : 8 ans après, le judoka Ugo Legrand revient en force sur le tatami

durée de la vidéo : 00h03mn31s
Le judoka Ugo Legrand est de retour sur les tatamis pour les JO de Paris. Nos reporters Félix Bollez et Patrice Cornily l'ont rencontré à l'INSEP. Sujet avec les interviews d'Ugo Legrand, Paco Legrand, entraîneur, Baptiste Leroy, responsable de l'équipe de France masculine de judo et Teddy Riner. ©France 3 Normandie

A 34 ans, Ugo Legrand est de retour sur les tatamis. Le Normand, prodige du judo, avait choisi de mettre fin à sa carrière sportive en 2015 pour entamer une nouvelle vie. Mais l’appel des JO de Paris l’a récemment poussé à enfiler de nouveau son kimono. Portrait.

Il y a comme un air de déjà-vu. Sur le tatami de l'INSEP [l'Institut national du sport, de l'expertise et de la performance, ndlr], Ugo Legrand se sent à son aise. Pourtant, en 2015, il avait tout lâché pour mener une nouvelle vie aux Etats-Unis. Médaillé de Bronze aux JO de Londres en 2012 (- de 73 kg), le Normand n'avait que 26 ans.

J'avais passé 10 ans de ma vie ici, ça devenait un peu trop routinier. J'en suis arrivé à l'écœurement. Je n'avais plus envie d'être là. Plus envie de me forcer. J'avais envie d'explorer le monde.

Ugo Legrand

Retour en force

Ugo Legrand devient concepteur de décors pour des clips publicitaires. Et s'il vit son rêve américain pendant 8 ans, le rêve français, celui d'une sélection aux JO de Paris, devient plus fort. "Le fait de voir d'autres horizons, d'autres domaines, d'autres milieux qui m'ont éloigné des tatamis, ça me permet aujourd'hui de revenir avec un autre état d'esprit, une autre vision, une maturité aussi et une fraîcheur différente des autres", affirme le judoka.

Aujourd'hui, l'athlète a 34 ans. Et rivalise encore avec les meilleurs, avec une technique toujours aussi élégante. "Je me sens bien. Les sensations judo vont revenir petit à petit, évidemment. C'est comme si vous demandiez à un sprinter de refaire ses temps alors qu'il a arrêté pendant 8 ans. Ce n'est pas possible, ça ne revient pas comme ça. Ce serait trop beau."

"Ugo, c'est un joueur d'échecs, il va chercher la faille chez son adversaire. Quand il l'a trouvée, il ne va pas la lâcher. S'il faut s'entraîner jour et nuit, il le fera. C'est sa force.

Paco Legrand, entraîneur de judo et frère aîné d'Ugo

"C'est un très grand judoka", relève Baptiste Leroy, responsable de l'équipe de France masculine de judo. "Quelqu'un qui recherche la perfection, qui est très relâché à l'entraînement. Le fait de l'avoir sur le tapis, pour nous, c'est une plus-value. Par mimétisme, ses partenaires, ses adversaires les plus jeunes, ça leur donne plus d'outils pour leur future carrière."

"Je suis à 1000% derrière lui"

A l'INSEP, Ugo a retrouvé un ami de jeunesse devenu une légende de la discipline : Teddy Riner. 11 fois champion du monde de judo (+ de 100 kg), celui-ci ne tarit pas d'éloges sur son ami. "Je le connais très bien, il va le faire ! Ugo c'est un talentueux, il sent le judo. Quand il a décidé quelque-chose, rien ne peut l'arrêter. Je suis à 1000% derrière lui."

Il n'a rien perdu ! Il est en train d'annoncer la couleur. C'est beau ce qui est en train de se passer. On ne lui a pas pris sa place, c'est lui qui l'a laissée. Et il va la reprendre !

Teddy Riner

Reprendre sa place... Et même aller bien au-delà. Ugo Legrand vise plus fort, plus haut : l'Or olympique. "Si je participe aux JO, c'est évidemment pour essayer d'aller chercher une médaille que je n'ai pas. Un come-back avec une médaille d'or, ça serait le Graal", espère le judoka. Le compte à rebours est lancé pour s’imposer en équipe de France et tenter d’écrire à Paris l’une des belles histoires des JO de 2024.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité