VIDEO. Le métier de mannequin intéresse-t-il toujours autant ?

durée de la vidéo : 00h01mn55s
Qui seront les nouveaux visages de la mode de demain ? ©Reportage de Cécile Bonté-Baratciart et Félix Bollex

En recherche de nouveaux visages, à la beauté atypique, l’agence parisienne The Claw models organise des castings dans plusieurs villes de France. Une session était organisée samedi 9 septembre à Rouen, près de 400 personnes ont tenté leur chance !

Une interminable file d'attente s'est créée dans le centre commercial des Docks76 à Rouen, samedi 9 septembre 2023. Près de 400 personnes se sont présentées durant la journée pour participer à un casting de mannequinat.

En recherche de nouveaux visages, l’agence parisienne The Claw models organise des castings gratuits et ouverts à tous dans plusieurs villes de France. À l’issue de chaque session, jusqu'à trois personnes peuvent être sélectionnées pour être présentées à de grandes maisons de luxe, qui décideront ou non, d'en faire l'un de leur nouveau visage.

Un métier qui fascine toujours autant

Malgré la réalité parfois sombre sur la vie de mannequin, la profession sembler attirer toujours autant. Hommes et femmes de tout âge sont venus tenter leur chance ce jour-là. "Ça a toujours été mon rêve pour occuper mes journées pendant la retraite" raconte le sourire aux lèvres la sexagénaire Pascale Cavé.

À côté d'elle, le lycéen Jules Frey partage un rêve similaire : "Ça me passionne, j'ai toujours voulu faire ça, je cherchais une agence alors quand j'ai vu qu'il y avait ça à Rouen j'ai sauté sur l'occasion". 

Dans le centre commercial, un stand photo pour faire un rapide shooting de chaque participant a été installé. Deux tapis noirs ont été installés en face des recruteurs. Les aspirants mannequins doivent, chacun leur tour, défiler "de manière naturelle mais avec le regard au loin". Au vu de certaines démarches, nul doute que plusieurs de ces participants se sont entraînés devant le miroir avant de venir. 

"Tout le monde a sa chance"

En "recherche de profils atypiques", le co-directeur de l'agence Sahalim Douiri estime que tous ces volontaires peuvent avoir leur chance.

"Tout le monde a sa chance car la mode ne se limite pas aux défilés avec des mannequins aux hanches fines qui mesurent 1m80. Nos clients recherchent des personnes pour des shooting photo et là on recherche des visages qui n'ont jamais été vus avant, surtout à l'heure où on parle de body positivism"

Sahalim Douiri, co-directeur de l’agence The Claw Models

À 23 ans, Driss Ait Bakhalk est venu tenter sa chance avec cet état d'esprit : "Je me dis que tout le monde peut avoir une singularité alors il ne faut pas se mettre de barrière et venir saisir cette opportunité". 

Qui sera l’heureux élu ? L’agence se donne deux semaines pour faire son choix et dévoiler si des Normands font partie de ses nouvelles recrues. 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité