VIDEO. Revente du club, prochaine saison... Les Dragons de Rouen réagissent après leur 18e titre

Ce lundi 15 avril 2024, les Dragons de Rouen se sont offert un 18e titre de Ligue Magnus au terme d'un 6e match intense face aux Boxers de Bordeaux (3-2 ap). Fabrice Lhenry, coach des Dragons, et Anthony Rech, attaquant, étaient les invités d'ICI 19/20 Normandie Rouen, ce mardi.

Ils sont champions de France, pour la 2e année consécutive : après 2 défaites à domicile, les Dragons de Rouen ont finalement conservé leur titre en finale (4-2) à la patinoire Mériadek de Bordeaux. Une nouvelle victoire qui suscite la fierté de Fabrice Lhenry, coach du Rouen Elite Hockey 76, et Anthony Rech, attaquant, invités de votre journal régional.

"On n'est jamais rassasié"

France 3 Normandie : La nuit était courte ?

Fabrice Lhenry : Elle était mouvementée ! Il fallait fêter ça.

Vous avez décroché votre 18e titre en Ligue Magnus. On s'y habitue ?

F. L : On n'est jamais rassasié. C'est l'objectif de la saison et c'est chaque fois un recommencement et une nouvelle aventure humaine. On est content quand on arrive au bout et qu'on repart avec la coupe.

Fabrice, vous avez remporté 5 titres en tant qu'entraîneur et 4 en tant que joueur au RHE. À quel poste est-ce plus savoureux ?

F. L : C'est différent. Honnêtement, j'aime les deux. Avec l'âge, de toute façon, on ne peut plus jouer, et je suis très content pour les joueurs quand on peut avoir un titre.

On a vraiment vécu une belle saison, de belles émotions en play-offs... Et finir sur un but en prolongation, c'est le top.

Anthony Rech

à France 3 Normandie

Anthony, après 10 ans passés ailleurs en Europe, revenir à la maison cette année et remporter le titre, qu'est-ce que ça vous fait ?

Anthony Rech : Je suis super content. C'était l'objectif, et la saison est aboutie. On a vraiment vécu une belle saison, de belles émotions en play-offs... Et finir sur un but en prolongation, c'est le top.

Vous nous avez fait peur pour cette finale. Pour rappel, il y a jusqu'à 7 rencontres, il faut en gagner 4 et vous avez perdu les deux premières à domicile... Vous aussi, vous avez craint la défaite ?

F. L : Je ne dirais pas qu'on a eu peur, on en avait toujours 4 à gagner. Mais c'est vrai qu'on était mal parti. À domicile, on a l'avantage de connaître la glace, on doit en profiter. On n'a pas su le faire. Mais après, tout le monde s'est remobilisé, on a changé quelques détails tactiques pour s'ajuster... Et ça a bien fonctionné.

Une vente en douceur

La prochaine saison se fera sous le signe de la transition, avec le départ officialisé de Guy Fournier, manager général, et Thierry Cheix, président. Gaëtan Müller, bras droit de Tony Parker, va reprendre 30% du club... Avez-vous des inquiétudes concernant le futur des Dragons ?

F. L : On n'est pas trop au courant de ça. On le sait, évidemment, mais on ne sait pas comment ça va fonctionner. Ça va être une transmission douce, tout le monde sera là l'année prochaine, et c'est bien.

Ça va être une transmission douce.

Fabrice Lhenry

à France 3 Normandie

Les planètes sont donc alignées !

A. R : On a un très bon groupe. On a de jeunes joueurs très bons qui sont arrivés et ont fait une saison incroyable. Pour le futur, c'est très bien. On va travailler pour chercher un 19e titre !

Cet après-midi, vous étiez à la patinoire de Rouen auprès du public, vendredi vous serez honorés à la mairie par Nicolas Mayer-Rossignol... Quels sont vos autres projets pour les jours à venir ?

F. L : On a un programme chargé. Dès demain soir, on sera à la patinoire pour présenter la coupe sur la glace à tous nos supporters. On ira voir ensuite les sponsors, partenaires et la mairie.

Visionnez le sujet de J. Roy et S. Tuscq Mounet ainsi que l'interview complète dans le JT ICI 19/20 Normandie Rouen, ce mardi 16 avril 2024 :

durée de la vidéo : 00h05mn32s
Les Dragons remportent la finale de la Ligue Magnus ©France 3 Normandie

Propos recueillis par Frédéric Nicolas.