Sapin de Noël : comment bien le choisir et le conserver plus longtemps ? Les conseils des pros

Publié le

Les sapins vont bientôt pousser dans tous les salons ou presque, pour le plus grand bonheur des enfants petits et grands. Comment le choisir et l'entretenir pour qu'il garde toute sa beauté jusqu'à la fin de fêtes ? Nous avons posé la question à des spécialistes.

Chaque année, six millions de sapins naturels sont vendus en France. Les ventes de conifères démarrent un mois avant Noël dans la plupart des jardineries et pépinières. Dans la jungle des offres et la multiplication des espèces de sapins, il est parfois difficile de s'y retrouver pour choisir le sapin qui va joliment décorer son salon et supporter, le plus longtemps possible, les guirlandes et autres boules décoratives. Comment choisir le Roi des fôrets et l'entretenir, pour qu'il ne perde pas très vite ses épines ?



"Le Nobilis, c'est mon préféré, avec son parfum d'agrumes et sa couleur bleutée", explique Vanessa Bonoron, productrice de sapins dans le Morvan. Le 24 novembre, elle a ouvert son point de vente sur le marché de Rungis, où 500.000 sapins de Noël ont été achetés l'an passé. La course aux sapins est lancée.

Quel sapin de Noël choisir ?

L'épicéa commun est le plus courant des sapins de Noël. Cultivé pour être bien touffu et équilibré, il peut atteindre 2 mètres de haut. Petit inconvénient mais de taille : il perd ses aiguilles assez rapidement. Alors sans surprise, la grande vedette des sapins cette année, comme les années précédentes, c'est le Nordmann !

Numéro un incontesté dans les demandes des clients, il se taille la part du lion avec les trois quarts des ventes. Ce sapin robuste ne perd pas, ou très peu, ses aiguilles mais il ne dégage pas d'odeur.  A la ferme des Ifs (14) près de Caen, le Nordmann répresente 70% des ventes de sapin.

Ici sur les quatre hectares de l'exploitation familiale, on produit du sapin haut de gamme qui à poussé ses dernières années le plus naturellement du monde, sans insecticide. Trois espèces se partagent l'espace, le Nordmann bien-sûr, best-seller que tout le monde s'arrache, mais aussi le classique Épicéas et le Pungens, surnommé sapin bleu du colorado, du nom de la région des Etats-Unis où il a été découvert en 1862. 

Le Nordmann, c'est un arbre qui a des aiguilles qui ne piquent pas et ne tombent pas, sauf si vous le mettez près d'une source de chaleur. Ce qui est important, c'est la fraicheur de coupe, si vous voulez un sapin de qualité et résistant.

Christian Lair, Pépiniériste à la Ferme des Ifs.

A la ferme des Ifs, la vente des sapins commence le 27 novembre et aucun n'a encore été coupé pour jouer l'atout fraicheur. 

Comment garder son sapin de Noël vert plus longtemps ?

La première des choses à faire pour garder de la fraicheur à son sapin, c'est evidemment de l'éloigner des sources de chaleur. Même la star des sapins, le Nordmann a besoin d'une température la plus tempérée possible. Chez le pépiniériste "Les Sapins du Bocage" où l'on s'apprête à vendre plus de 100 000 arbres pour les fêtes, on conseille aux clients de placer le sapin dans une pièce de la maison à l'abri des sources de chaleur. Evitez de le placer près de la cheminée (c'est d'ailleurs aussi un conseil de sécurité) et éloignez aussi le sapin du radiateur. 

L'important, c'est l'endroit où on le place dans la maison. Il faut privilégier l'endroit où il fait le moins chaud, l'écarter des sources de chaleur. Eviter de le poser près des radiateurs, de la cheminée ou même dans une véranda ou le rayonnement solaire n'est pas bon pour ses épines.

Mickaël Guettier, Responsable des Sapins du Bocage.

Le conseil bonus pour conserver son sapin

On ne le sait pas toujours mais, comme une fleur coupée, le sapin a besoin d'eau. "Même coupé, le sapin cherchera de quoi s'alimenter car il n'est pas mort, son écorce vit encore" rappelle Mickaël Guettier. Alors évidemement, il est plus facile de mettre un bouquet dans un vase que de trouver un contenant où plonger le pied du sapin tout en le maintenant stable. Les pieds qui permettent d'ajouter de l'eau s'achètent dans le commerce pour un prix variant de 15 à 70 euros. 

Le conseil des pros : c'est de bloquer son sapin dans un bac à sable humide, le pied bien calé par des buches. Autre option : recouvrir votre socle actuel avec du sable que vous veillerez à humidifier régulièrement.

Une fois le sapin bien calé, place à la décoration. Joyeux Noël à tous ! 

Article initialement publié le 23 novembre 2021

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité