• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Au large du Tréport, un navire de pêche fait naufrage

Le Tréport, le 31 décembre 2017 / © Stéphane L'Hôte
Le Tréport, le 31 décembre 2017 / © Stéphane L'Hôte

Les deux membres de l'équipage se sont laissés dériver et ont été transportés ce vendredi 9 août à l'hôpital d'Eu. Ils souffrent d'une légère hypothermie. 

Par Calypso Vanier

La mer était pourtant calme la nuit du 8 août 2019. Mais cette météo favorable n'a pas évité un naufrage. A 6h45, une unité de la Marine nationale est alertée par le navire de pêche "Flots bleus" que le navire de pêche "Stefelle" aurait coulé à 1,8 km des côtes du Tréport, en Seine-Maritime. Immédiatement, le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris Nez, les pompiers du SDIS 80 ainsi que le centre des opérations maritimes de la préfecture maritime de la Manche et mer du Nord sont prévenus.

A bord du navire de pêche Stefelle, deux marins pêcheurs : le patron du navire et un matelot. Pendant de longues heures, ils se sont laissés dériver. Heureusement, le courant leur a été favorable et ils ont été pris en charge par les pompiers vers 7 du matin. Ils ont été hospitalisés à l'hôpital d'Eu et souffrent d'une légère hypothermie. L'eau était à 17-18 dégrés.  

Le bateau faisait mouillage et attendait la marée pour rejoindre le Tréport. On ignore encore les causes du naufrage. 
Mais une enquête sera ouverte très rapidement. 

Une certaine quantité de gasoil a été déversée dans l'eau mais il n'y aurait pas de risque de pollution. Le gasoil est volatil et l'armateur sera obligé d'aller récupérer l'épave. 

La préfecture maritime de la Manche et mer du Nord a émis un avis urgent aux navigateurs. Elle leur recommande la plus grande prudence autour de la zone du naufrage. Elle déconseille également tout départ en mer et toutes pratiques de loisirs nautiques du 9 au 11 août en raison des conditions météorologiques difficiles. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Des maisons individuelles mal construites ? Un constructeur normand mis en cause

Les + Lus