Cet article date de plus de 5 ans

Identification du second assaillant : ce que l'on sait mercredi soir

Si l'identification n'est pas encore formelle, les enquêteurs privilégient une piste, celle d'un jeune de 19 ans qui vivait à Aix-les-Bains en Savoie.
L'identification du second auteur de l'attaque, dont le visage a été défiguré lorsque la police l'a abattu, était toujours en cours mercredi en milieu de journée, mais "une piste est privilégiée", selon des sources proches de l'enquête. Une carte d'identité au nom d'Abdel Malik P. a été retrouvée mardi lors d'une perquisition au domicile familial d'Adel Kermiche et "plusieurs éléments laissent à penser qu'il s'agit du deuxième assaillant", a précisé une de ces sources.

Abdel Malik P., 19 ans, serait né à Saint-Dié dans les Vosges et aurait passé son bac à Aix-les-Bains en Savoie en 2015. Il n'avait pas fait l'objet de condamnations et la justice ne disposait donc pas de ses empreintes ni de son ADN, ce qui retarde son identification formelle. Selon le Dauphiné Libéré, une perquisition s'est déroulée dans la nuit de mardi à mercredi. Une cinquantaine de policiers des services anti-terroristes a fouillé le domicile de la mère du jeune homme, rue Pauline Borghèse à Aix-les-Bains. Le jeune homme vivait dans un appartement du quartier de Franklin-Rossevelt depuis un. Selon les témoignages recueillis par nos confrères Abdel Malik K. est présenté comme aimable, ouvert à la discussion et bien inséré dans la vie du quartier

Sa mère a accordé une interview au Dauphiné Libéré : « Mon fils n’aurait jamais pu commettre un tel acte. Il a passé le week-end chez moi. Lundi, il était parti chez l’un de ses cousins à Nancy et ne connaissaient personne à Saint-Étienne-du-Rouvray. J’ai hâte qu’il revienne à la maison. ».
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat de saint-etienne-du-rouvray faits divers terrorisme