Vallée de la Bresle : l'industrie verrière bénéficie du plan de relance gouvernemental

La Glass Valley peut s'enorgueillir d'une réputation internationale pour son industrie du verre et sa flaconnerie de luxe. Une industrie qui n'a pas échappé à la crise, c'est pourquoi la Région a décidé de lui venir en aide. La verrerie Pochet de Courval fait partie des entreprises soutenues.

© Ftv

Trois entreprises de la Glass Valley ont reçu le soutien financier de la Région Normandie dans le cadre du Plan de relance gouvernemental : la cristallerie Waltersperger de Blangy-sur-Bresle, l'usine Verescence de Mers-les-bains, et la verrerie Pochet de Courval située à Hodeng-au-Bosc. Cette verrerie, quatre fois centenaire, ambitionne d'être parmi les sociétés mondiales les plus luxueuses en matière de flaconnage. 

Une aide d'un million et demi d'euros

La Région Normandie a donc choisi de soutenir à hauteur d'1 million d'euros la verrerie Pochet de Courval pour son savoir faire, ainsi que pour ses 3000 emplois en France. Une industrie pourtant ébranlée par la crise, puisque l'entreprise a perdu cette année 30% de son chiffre d'affaire. 

La Région apporte son aide à des entreprises qui étaient saines avant la crise sanitaire, et que cette apport financier aidera à "consolider leurs fonds propres pour rebondir et se redéployer sur le territoire normand". 

Vallée de la Bresle : l'industrie verrière bénéficie du plan de relance gouvernemental ©France 3 Normandie

Informatiser la production

Parmi les investissements réalisés grâce à cette aide, l'entreprise va consolider l'informatisation de ses lignes de production. "La communication entre les machines et les postes de travail change beaucoup. Tout le monde est au courant des productions dans l'entreprise en temps et en heure" nous explique Christelle Badecarc, animatrice de ligne à la verrerie. Une digitalisation qui peut aider à améliorer la production, c'est l'objectif de ces investissements.

"En 2020-2023 notre projet est de récupérer les données et de les traiter. Soit au travers d'outils de business intelligence pour faire du reporting, soit au travers d'outils d'intelligence artificielle qui vont nous permettre de traiter l'ensemble des données et de mieux comprendre quels sont les facteurs influents sur le process de production et d'améliorer la qualité" explique Benoît Marzalec, directeur industriel à Pochet de Courval.

Cette nouvelle direction prise par l'entreprise permettra de la faire entrer dans une nouvelle ère technologique, et de consolider les emplois.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
industrie économie