VIDEO. Un troupeau de sangliers traverse la Seine à la nage à deux reprises

Des images insolites montrent un troupeau de sangliers traverser la Seine à deux reprises, ce mercredi 13 janvier, près de Duclair, en Seine-Maritime.

Un troupeau de sangliers a traversé la Seine à deux reprises, ce mercredi 13 janvier, près de Duclair (Seine-Maritime).
Un troupeau de sangliers a traversé la Seine à deux reprises, ce mercredi 13 janvier, près de Duclair (Seine-Maritime). © Javier Buteler

Des sangliers nageurs de fond. Ce mercredi 13 janvier, un vidéaste amateur a capturé tout un troupeau de sangliers en pleine traversée de la Seine, du côté de Duclair, en Seine-Maritime.

Vers midi, Javier part de son travail et rentre chez lui. Intrigué par de larges morceaux de bois qui remontent la Seine à contre-courant, il stoppe sa voiture sur le bas-côté. Dans la grisaille, il peine à déterminer ce qu'il se passe : "Il s'agissait d'animaux, mais je ne savais pas lesquels. Mais je suis Argentin, j'ai tout de suite pensé à des animaux plus exotiques. Comme des crocodiles, je ne sais pas", lâche-t-il en rigolant : "J'ai compris que c'était des sangliers quand ils se sont approchés de la rive."

Pendant une vingtaine de minutes, Javier, chargé de développement à la base de loisirs et au golf de Jumièges, observe la scène. Une quinzaine de sangliers de toutes tailles parviennent à rejoindre le rivage après une traversée de 100 mètres. Puis, une partie d'entre eux sautent au-dessus d'un muret avant de se diriger vers une falaise, en face.

"Ils se sont retrouvés bloqués. Ils n'ont pas pu monter la falaise qui fait une trentaine de mètres de haut. Ils ont alors occupé le jardin de quelques particuliers. J'ai appelé la police qui m'a dit de rester à l'écart. Je ne savais pas quoi faire", poursuit le vidéaste.

Insolite mais pas si rare

Après cet épisode, certains sangliers ont décidé de faire machine arrière et de retraverser la Seine : "C'était impressionnant. On entendait leur souffle. Mais, on ressentait une incroyable aisance. Ils nageaient très vite, contre le courant, ils ont croisé un bateau sans aucun souci."

Cette aptitude à la nage n'a rien de surprenant pour Didier Feray, président de l'association CHENE (centre d’hébergement et d’études sur la nature et l’environnement), basée près d'Yvetot : "Ces animaux ont des dispositions physiques extraordinaires. Certes, ils n'ont pas le brevet de natation, mais peuvent parcourir de longues distances à la nage", plaisante-t-il.

Rien ne permet d'expliquer le motif de cette traversée : "Ils ont pu fuir un territoire suite à une pression de la chasse. Mais rien n'est sûr." D'autant plus que Javier n'a pas vu de chasseur, ni entendu des coups de fusil. Le mystère des sangliers nageurs restera entier, mais aura valu son lot d'émotions à Javier.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite nature environnement