Stéphane Janeczko recherche l'histoire de son père et de son oncle, tous deux marins polonais en juin 1944

Une stèle a été dévoilée samedi 8 juin à Hermanville à la mémoire des 37 marins polonais morts, suite au torpillage de leur croiseur en juillet 1944. L'occasion pour Stéphane Janeczko de rencontrer les autorités et d'en savoir un peu plus sur le passé militaire de son père et de son oncle. 

Comme dans bien des familles, Adam, le père de Stéphane Janeczko, ne parlait jamais de la guerre. "C'était taboo", raconte Stéphane. Il sait juste que sa famille polonaise a fui le pays avant la guerre et qu'en 1939, son père Adam, et son oncle Julian, ont embarqué à Bordeaux, en direction de l'Angleterre.

Ils se sont ainsi engagés dans la marine polonaise, alors exilée. 
 


Le 6 juin 1944, son bateau, un torpilleur se trouvait au large, "sans doute, en protection", pense Stéphane. Avec ces deux photos, il espère reconstituer le puzzle de sa famille. "C'est pour mes enfants et mes neveux", dit-il.

Ce samedi, il a rencontré les autorités polonaises, présentes lors la cérémonie. Peut-être un premier fil, qui lui permettra de remonter le cours de l'histoire.


Reportage Rémi Mauger et Claude Leloche