Le succès des micro-crèches “Jeunes pousses” : une recette anglaise à la mode de Caen

Samy Mawené a joué à Caen, à Lens et en Angleterre. Le retraité du football professionnel s'est lancé désormais dans l'ouverture de crèches privées, au plus près du besoin des parents et des entreprises / © F3Normandie
Samy Mawené a joué à Caen, à Lens et en Angleterre. Le retraité du football professionnel s'est lancé désormais dans l'ouverture de crèches privées, au plus près du besoin des parents et des entreprises / © F3Normandie

C'est un ancien footballeur professionnel du Stade Malherbe de Caen et du RC Lens qui a ramené cette formule d'Angleterre : avec sa compagne, ancienne institutrice à Manchester, ils ont crée "Les Jeunes Pousses". 3 structures ont été crées autour de Caen, 50 vont ouvrir en Normandie d'ici 2021.

Par Alexandra Huctin

La micro-crèche c'est une petite structure composée d'une dizaine d'enfants, pas plus. Elles sont crées dans les zones d'activité, dans les périphéries des grandes villes, au plus près des entreprises qui participent à leur création pour la bonne cohérence des besoins travail-famille de leurs salariés.
Et c'est aujourd'hui, pour certaines PME, un bon moyen d'attirer des cadres supérieurs : leur proposer un service de garde adapté aux horaires et au rythme de travail.

A Caen, Samy Mawené, ancien joueur de foot pro s'est lancé dans l'aventure avec sa compagne, Sarah, anglaise et enseignante de formation. Il faut dire que ces micro-crèches sont très tendance en Grande-Bretagne. Sa présence a donc permis d'ajouter à la formule un plus très apprécié des parents ; le bilinguisme.

Dans les crèches des "Jeunes pousses", on parle aux enfants dans les deux langues : français et anglais. Les structures sont implantées au pied des entreprises (comme à Hérouville Saint-Clair (14)  tout près des laboratoires Gibert). Les parents adorent savoir leurs enfants tout près d'eux " de l'autre côté de la rue". Très pratique quand ils sont malades ou pour les déposer et les reprendre chaque jour. "Fini le temps de transport interminable", témoigne l'un des papas. 


VIDÉO FRANCE3 NORMANDIE <<<< Les Jeunes Pousses s'implantent partout en Nomrnadie, où les entreprises le demande 
 
Des micro-crèches bilingues : recette du succès des Jeunes Pousses

Pour s'inscrire chez les Jeunes Pousses, le premier contact se fait sur internet ou par téléphone. Partout en France le réseau se développe. Un effort particulier sur la Normandie : 50 structures sont en prévision dans les départements de l'Eure, Seine Maritime, Calvados et Orne. 

En plus de l'anglais et de "l'adaptation"à la demande, le plus de la structure : le bio et les produits d'entretien naturels. 
 

Sur le même sujet

Rallye automobile Père et fille (25'40) Vachement Normand - octobre 2019

Les + Lus