Ce qu'il faut retenir du déconfinement en Normandie

Sur cette carte de la Direction Générale de la Santé publiée ce vendredi 1 er mai, tous les départements normands sont désormais en vert. Cette carte sera confirmée le 7 mai prochain. / © France Télévisions
Sur cette carte de la Direction Générale de la Santé publiée ce vendredi 1 er mai, tous les départements normands sont désormais en vert. Cette carte sera confirmée le 7 mai prochain. / © France Télévisions

Les départements normands sont désormais tous classés en vert. Ce vendredi soir, le Calvados n'est plus en orange comme l'avait annoncé jeudi le préfet de région en présentant avec la rectrice et la directrice de l'agence régionale de santé "l'architecure" du déconfinement dans la région.

Par Véronique Arnould

Ce point presse réunissait jeudi trois acteurs-clefs de la région : Pierre-André Durand, préfet de la région Normandie, préfet de la Seine-Maritime, Christine Gavini-Chevet, rectrice de la région académique Normandie, Chancelière des Universités et Christine Gardel, directrice générale de l'Agence. 

Une méthode progressive et territorialisée

Le Préfet a d'abord rappelé que nous allions devoir vivre avec le virus, "des recherches ont lieu pour trouver un traitement mais nous allons devoir patienter, d'où la nécessité d'une sortie progressive avec le risque de voir repartir l'épidémie".

Il y aura une première période d'observation du 11 mai jusqu'au 2 juin 2020.
 

Rouges ou verts les départements normands ?

La carte provisoire publiée ce jeudi 30 avril par la Direction Générale de la santé (DGS) indiquait que les départements normands étaient tous dans le vert sauf le Calvados en raison de la "circulation active du virus". En clair, entre 6 et 10 % des passages aux urgences sont liés à une suspicion de coronavirus.

Mais comme cette carte est actualisée chaque jour, le département peut basculer dans le rouge si la situation se dégrade ou revenir au vert et c'est ce qui s'est passé ce vendredi soir lors du point presse du Directeur général de la santé. La carte définitive sera connue jeudi 7 mai en vu du déconfinement programmé à partir du 11 mai.

 
 

Dans un département rouge, il y aura une offre réduite de transport en commun comparé à un département classé en vert. Même chose pour les commerces ouverts, les parcs et jardins, les collèges. 
Préfet de région Normandie.

Point de l'Agence régionale de santé de Normandie

Situation épidémique : les données confirment un ralentissement de la circulation du virus, "nous avons moins de patients en réanimation, 112 aujourd'hui contre 225 il y a 15 jours". Au niveau des décès : on en compte 508 depuis le début de l'épidémie dans la région.
Les stocks de médicaments sont pleins pour les 3 prochaines semaines pour la réanimation. 
 

"Dépister, tracer, isoler pour casser les chaines du virus"

Le dépistage : toutes les personnes symptomatiques seront testées. En fourchette haute, on pourra passer à 4100 tests par jour. Un maillage des lieux de prélèvements est finalisé pour que tous les habitants de la région soit à 20 minutes d'un lieu de test. 

Le traçage : le médecin traitant devra identifier les contacts dans le milieu familial et professionnel, avec cette liste "on saura qui contacter en cas de test positifs".

L'isolement : Des "brigades" de l'assurance maladie seront chargées de contacter ces personnes, elles seront alors mises en quatorzaine pour "casser cette chaine" et testées au bout de 7 jours afin d'être surs que la chaine du virus ne continue pas.

"4100 tests par jour en fourchette haute"?

Ce chiffre affiché est bien loin de la réalité depuis le début de l'épidémie dans la région. Selon les données de l'ARS, depuis le 24 février 2020, " Comme le montre la courbe, pour l'instant, elle n'en a jamais fait plus de 1130. 
 
 

Les questions liées à l'école

Christine Gavini-Chevet a de son côté évoqué la rentrée des élèves. Les écoles élementaires rouvrent en premier le 12 mai, avant les collèges le 18 mai et un premier bilan sera fait à la fin du mois. Le retour des enfants est basé sur le volontariat, les élèves seront 15 par classe. Tous les déplacements et les activités seront très encadrés. 

Nous souhaitons aller chercher les élèves les plus en difficulté et ceux qui sont en situation de handicap.
Rectrice de l'académie de Normandie


La question du masque : Le personnel recevra deux masques jetables par jour fournis par l'éducation nationale, même chose pour les élèves de collège. Le masque par contre n'est pas recommandé pour les élèves de maternelle, c'est à voir pour les élèves de primaire.

 


Les dates de congés d'été sont maintenus, à savoir le 4 juillet 2020.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus