Tom Cruise en ouverture du 43e festival du cinéma américain de Deauville

L'acteur américain Tom Cruise / © Dennis Van Tine/Geisler-Fotopres/picture alliance / Geisler-Fotop/MaxPPP
L'acteur américain Tom Cruise / © Dennis Van Tine/Geisler-Fotopres/picture alliance / Geisler-Fotop/MaxPPP

Les organisateurs du festival du cinéma américain ont dévoilé ce mardi le programme de la 43e édition. C'est le nouveau film de la star hollywoodienne qui fera l'ouverture.

Par CM

Ça fait maintenant plus de 40 ans que ça dure. Tous les ans, quand certains retrouvent le chemin de l'école, d'autres se réfugient dans les salles obscures de Deauville pour y visionner les pépites du cinéma américain. Le coup d'envoi de la 43e édition du festival créé en 1975 par Lionel Chouchan et André Halimi sera donné le vendredi 1er septembre avec en ouverture le nouveau film de Tom Cruise, "Barry Seal: american traffic". Inspiré d'une histoire vraie, ce long-métrage réalisé par Doug Liman relate l'histoire d'un pilote d'une grande compagine aérienne américaine recruté par le cartel de Medelin pour transporter de la drogue.

bande-annonce Barry Seal


Cascade de star

Hélas pour Deauville et ses festivaliers, la star sera absente du tapis rouge pour la soirée d'ouverture. Tom Cruise s'est récemment blessé en effectuant une cascade sur le tournage de Mission Impossible 6 à Londres. Néanmoins, le festival accueillera tout de même cette année du beau monde comme les acteurs Jeff Goldblum, Laura Dern, Michelle Rodriguez, Woody Harrelson ou le réalisateur Darren Aronovsky (le réalisateur de "Requiem for a dream" présentera son prochain film "Mother") à l'occasion des hommages qui leur seront rendus. A noter également la présence de Robert Pattinson (Twilight) qui s'était décommandé il y a deux ans à la dernière minute.

43éme Festival du cinéma américain de Deauville révèle ses hommages - France 3 Normandie

Laura Dern elle est l'une des muses de David Lynch. Laura Dern éclaire par son charisme empreint de mystère les œuvres du cinéaste : Blue Velvet en 1986, Sailor et Lula - Palme d'or au Festival de Cannes en 1990, Inland Empire en 2006, et très récemment la série Twin Peaks.Avec plus de soixante films à son actif, Laura Dern a illuminé les œuvres de réalisateurs tels qu'Arthur Hiller, Steven Spielberg, Peter Bogdanovich ou Robert Altman.


Une soixantaine de films au programme

Mais ce qui compte avant tout pour les cinéphiles ce sont les films. 60 sont programmés durant le festival dont 14 en compétition dont cinq "premiers" films, comme la comédie "Ingrid goes West" ou "Brooklyn Yiddish", tous deux présentés au dernier festival de Sundance (on notera l'absence dans la sélection du lauréat de cette année, souvent favori pour le Grand prix ou le Prix du jury). Selon Bruno Barde, le directeur du festival, la compétition raconte cette année "une Amérique en décomposition, une Amérique qui inquiète, une Amérique où la jeunesse cherche ses racines et son avenir". Bref, une programmation pleine d'optimisme.

Brooklyn yiddish ba

 


Tapis rouge

Si le cinéma indépendant est à l'honneur dans la compétition, les soirées de gala sur le tapis rouge sont l'apanage des productions hollywoodiennes avec plusieurs avant-premières dont celles de "Barry Seal: american traffic", "Mother", mais aussi les thrillers "47 meters down" (deux soeurs coincées dans une cage au milieu des requins), "Kidnap" avec Halle Berry ou la nouvelle adaptation du classique de Stephen King, "Ça", de l'Argentin Andy Muschietti, un protégé de Guillermo Del Toro, déjà à l'oeuvre sur le très beau "Mama".


Interview de Bruno Barde, directeur du festival

 

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Des haies utiles à la faune et aux chasseurs

Près de chez vous

Les + Lus