Le Tour de Normandie du 23 au 29 mars : le parcours s'annonce exigeant

Le parcours du Tour de Normandie 2020 qui sera couru du 23 au 29 mars / © Tour de Normandie
Le parcours du Tour de Normandie 2020 qui sera couru du 23 au 29 mars / © Tour de Normandie

Des bosses, des faux-plats, de la plaine battue par les vents : les routes normandes sont connues pour être "casse-pattes", comme il est dit dans les pelotons. Vingt-cinq équipes de six coureurs seront au départ à Ouistreham le 23 mars. Présentation.

Par Pierre-Marie Puaud

Dès le départ, le peloton risque d'être cueilli à froid. La course va les emmener sur des routes éprouvantes, dans le Pays d'Auge, pour arriver à Vimoutiers. "Le soir de la première étape, on ne connaîtra pas le vainqueur du tour. Mais on saura déjà qui l'a perdu", promùet l'organisateur Arnaud Anquetil. La suite s'annonce plus classique (et plus plate) avec la traditionelle étape à Forges-les-eaux et une arrivée à Elbeuf : les sprinters devraient être au rendez-vous. À partir du jeudi, le profil sera bien plus bosselé. Les coureurs doivent aussi tenir compte de la météo du mois de mars, toujours incertaine en Normandie. C'est connu, le Tour de Normandie n'a rien d'une promenade de santé...

Le parcours en vidéo :

 
  • Etape 1 : Lundi 23 mars : Ouistreham (14) – Vimoutiers (61)
  • Etape 2 : Mardi 24 mars : Le Neubourg (27) – Forges-les Eaux (76)
  • Etape 3 : Mercredi 25 mars : Nonancourt (27) – Elbeuf-sur-Seine (76)
  • Etape 4 : Jeudi 26 mars : Gacé (61) – Argentan (61)
  • Etape 5 : Vendredi 27 mars : Les Monts d’Aunay (14) – Bagnoles-de-l ‘Orne-Normandie (61)
  • Etape 6 : Samedi 28 mars : Carentan les Marais (50) – Carentan les Marais (50)
  • Etape 7 : Dimanche 29 mars : Ducey-les-Chéris (50) – Caen (14)


L'antichambre du tour de France


"Nous recevons au moins soixante-dix demandes pour participer à la course, rapporte Arnaud Anquetil qui préside le comité d'organisation. Il nous faut faire du tri." Vingt-cinq équipes de six coureurs  sont engagées. Parmi elles, quelques grosses écuries professionnelles qui alignent leur réserve afin d'aguerrir les jeunes coureurs, des formations belges, néerlandaises, allemandes, norvégiennes. "On a des coureurs qui sont sans doute les champions de demain, insiste Arnaud Anquetil.
 

Il n'est pas rare de voir des directeurs sportifs du world tour sur nos routes pour repérer leurs futurs coureurs. C'est un peu l'antichambre du tour.

 
Arnaud Anquetil, organisateur du Tour de Normandie

Les équipes au départ :
  • CC Nogent-sur-Oise
  • Côtes-d’Armor Marie-Morin
  • Vendée U
  • Groupama FDJ
  • VC Pays de Loudéac
  • Team U Nantes-Atlantique
  • VC Rouen 76 (Fra)
  • Joker Fuel of Norway
  • Team Coop (Nor), Metec-TKH
  • Seg Racing
  • Volkerwessels Merckx (P-B)
  • Tartu2024 (Est)
  • Israël Cycling Academy (Isr)
  • Swiftcarbon
  • Virtus Pro Cycling (GBR)
  • Team Vorarlberg Santic (Aut)
  • Centre Mondial du cyclisme (Sui)
  • Kern Pharma (Esp)
  • Bingoal WB
  • Tarteletto-Isorex (Bel)
  • SKS Sauerland (All)
  • Aevolo, Hincapie/Leomo (USA)
  • Voster ATS (Pol)
© Tour de Normandie
© Tour de Normandie


Dix mois de préparation


Le Tour de Normandie est l'une des seules courses à étapes entièrement organisée par des bénévoles. "C'est bien simple, il ne reste que cinq courses de sept jours au calendrier. Trois sont organisées par ASO qui gère notamment le tour de France. Les deux autres sont bénévoles : le tour de Bretagne, et le tour de Normandie", raconte Arnaud Anquetil. La préparation d'une telle épreuve n'est possible qu'avec un investissement excepotionnel de quelques personnes qui ne comptent pas leur temps. "Heureusement, beaucoup sont retraités, sinon, ce ne serait pas possible. Le tour de Normandie nécéssite dix mois de préparation !"

Sur le même sujet

Les + Lus