Tréport : le festival des Villes sœurs met à l’honneur les métiers méconnus du cinéma

Publié le Mis à jour le

Cette année, huit films sont en compétition du 1er jusqu’au 4 octobre au festival Lybo. Les costumes et les maquillages seront particulièrement scrutés par le jury. Cette année, la présidente n'est autre que Lio !
 

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022
Ce sont des savoir-faire exceptionnels qui se transmettent de génération en génération mais qui restent dans l’ombre. Costume, maquillage, coiffure, ces expertises sont mises en valeur du 1er jusqu’au 4 octobre au festival des Villes sœurs entre le Tréport et Mers-les-Bains.

Les huit films en compétition font ainsi la part belle aux costumes et au maquillage comme le western franco-canadien « L’état sauvage » qui se déroule en pleine guerre de Sécession aux Etats-Unis ou le film fantastique « Une sirène à Paris ».

Plus connue pour ses tubes « Banana Split » ou « Les brunes ne comptent pas pour des prunes », la présidente du jury, Lio, a joué également dans une trentaine de films au cinéma et à la télévision. Elle a notamment été dirigée par Lelouch dans « Itinéraire d’un enfant gâté » aux côtés de Jean-Paul Belmondo et Michel Blanc et par Yolande Moreau dans « Henri ».

"Une une seconde peau »

Pour la comédienne, la mise en scène est fondamentale. « Le costume je le mets en dernier lieu, c’est à ce moment-là que j’endosse une seconde peau (…). Le maquillage, la coiffure, c’est la même chose, ça participe à ce moment avant le tournage. On ne dit pas encore « action » mais c’est là où surgit la personne à interpréter, c’est un passage presque magique ». 
En plus des projections de films diffusées soit au cinéma Joa Casino, au Tréport ou dans la salle Gérard Philippe, à Mers-les-Bains, une exposition de costumes est organisée au manoir de Briançon à Crier-sur-Mer. Le public peut découvrir notamment  des habits du film « La Princesse Montpensier », « Orgueils et préjugés », ainsi que le fameux costume belge de Louis Funès – dans « Les gendarmes de Saint-Tropez ».

Et pour les passionnés d’effets spéciaux, la maquilleuse Emeline Béranger pourra vous apprendre le samedi 3 octobre à créer une fausse blessure et du faux sang.

Reportage de Béatrice Rabelle :

Des métiers en crise

Face à la crise du coronavirus, le directeur du festival des villes sœurs, Nicolas Bellenchombre s’est battu pour que cette édition ait lieu.

« Toute la chaîne de production d’un film est perturbé en ce moment : les loueurs de costumes, les couturières, les gens qui font des patines, les perruquiers sont touchés. Il y a des boites qui ferment tous les jours à cause de la crise sanitaire. Pour moi c’était essentiel de les soutenir et de le mettre en avant ».

Nicolas Bellenchombre, directeur du festival.

Cette année, des films en avant-première seront diffusés ainsi que des films déjà sortis, comme par exemple juste avant le confinement. Comptez 5 euros l’entrée.  
 
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité