Vaccination Covid : troisième dose, pass sanitaire, délais... On répond à vos questions

Quel délai entre deux injections ? J'ai plus de 65 ans, suis-je concerné par la troisième dose si j'ai eu le Covid ? Vous avez été nombreux à nous poser des questions suite aux annonces d'Emmanuel Macron en début de semaine. #OnVousRépond

Troisième dose, pass sanitaire... Vous avez été nombreux à nous poser des questions suite à l'allocution d'Emmanuel Macron mardi 9 novembre 2021. Le chef de l'Etat a notamment annoncé que les plus de 65 ans concernés par une troisième dose du vaccin contre le Covid-19 devront "justifier d'un rappel" à partir du 15 décembre pour "prolonger la validité" de leur pass sanitaire.

Une annonce qui a provoqué de nombreuses interrogations. La rédaction de France 3 Normandie vous répond !

J'ai 67 ans et j'ai reçu ma seconde dose en juillet. Mon pass sanitaire sera-t-il annulé le 15 décembre ?

Mauro Santo

Non. Votre pass sanitaire sera toujours valable puisque vous ne pourrez faire votre troisième injection que six mois plus tard, c'est-à-dire en janvier. 

Le pass sanitaire des plus de 65 ans sera désactivé à partir du 15 décembre dans le cas où vous n’avez pas fait votre dose de rappel "6 mois et 5 semaines" après la précédente injection. À partir de cette date, l'ancien QR code ne fonctionnera plus, sauf pour voyager dans les pays qui n’exigent que deux doses de vaccin.

A partir du 1er décembre, la campagne de rappel vaccinal s’ouvrira aux personnes de 50 à 65 ans .Pour le moment, la suspension du pass sanitaire n’est pas envisagée pour cette catégorie. 

Dois-je attendre 6 mois jour pour jour pour avoir la troisième dose de Pfizer ?

Bernard, 67 ans

Tout dépend de la catégorie de personnes à laquelle vous appartenez. Dans le cas de Bernard, qui appartient à la catégorie des plus de 65 ans, et des personnes à risques,  la Haute Autorité de Santé recommande un délai minimum de six mois entre la deuxième et la troisième dose. 

C’est pour cette raison que le gouvernement donne un délai de 5 semaines au-delà des six mois, le temps de prendre rendez-vous pour l'injection. Mais selon l'Agence Régionale de Santé (ARS) Normandie, "un délai de plus ou moins 15 jours est toléré."

En revanche, pour les personnes immunodéprimées, la dose de rappel peut être injectée dans un délai inférieur à six mois, mais dans un délai minimum de 3 mois après la précédente injection.

Si vous avez reçu première dose de Janssen, vaccin à dose unique, vous pouvez bénéficier d’une dose de rappel avec un vaccin ARN messager (Pfizer ou Moderna) à partir de 4 semaines après la première injection.

J'ai plus de 65 ans et j'ai eu le Covid malgré ma seconde dose, suis-je concerné par la troisième dose ?

Pivoine

Pour l’instant la Haute Autorité ne recommande pas de dose de rappel dans ce cas de figure. Pour garder votre pass sanitaire au-delà du 15 décembre, il vous faudra présenter le résultat de votre test positif à un centre de vaccination ou à un professionnel de santé pour générer votre nouveau QR code.

En revanche, si vous avez contracté le Covid-19 avant la vaccination et qu’une dose unique vous a permis de bénéficier d’un schéma vaccinal complet, vous êtes concerné par la dose de rappel dans le délai indiqué par le président Emmanuel Macron pour que votre pass sanitaire reste activé.

Je suis enceinte et j’ai eu mes deux doses de vaccin avant ma grossesse (la deuxième en mai). Est-il recommandé et/ou possible d'avoir la troisième dose pendant la grossesse ?

Pauline

La troisième dose est pour l’heure limitée aux personnes répondant à certains critères :

L’administration du vaccin étant conseillée pour les femmes enceintes, une femme se trouvant dans l’une des situations listées ci-dessus pourrait se voir administrer la troisième dose.

À partir de combien de jours après la troisème dose le vaccin est-il efficace ?

Havane46

Si les effets commencent à s'atténuer au bout de six mois, le vaccin contre la Covid-19 ne devient cependant pas inefficace. Selon l'Agence Régionale de Santé (ARS) Normandie, la troisième dose permet de générer un "effet booster, qui met entre 10 et 15 jours à atteindre sa pleine efficacité."

90% des Normands vaccinés

Au 11 novembre 51 468 258 personnes avaient reçu une première injection. 50 360 835 personnes avaient un schéma vaccinal complet.

En Normandie, selon l'Agence Régionale de Santé (ARS) Normandie, avec 5 335 461 injections réalisées au 3 novembre (2 705 402 primo-injections et 2 654 282 vaccinations complètes), la région affiche un taux de primo-injections de la population éligible de 91,3 % et un taux de vaccination complète à 89,9 %.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société #onvousrépond covid-19