Vaccination contre le Covid-19 : les pharmacies en première ligne pour la dose de rappel

Publié le
Écrit par Dorine Condé avec Gladys Cuadrat

Alors que la campagne de rappel pour la vaccination contre le covid-19 pour les plus de 65 ans est en cours, les pharmacies sont de plus en plus sollicitées. Exemple dans une officine de la région de Bordeaux.

En Aquitaine, plusieurs grands centres de vaccination ont fermé leurs portes, et les pharmacies assistent ces derniers jours à une montée en puissance des demandes.
La vaccination contre le covid continue. Depuis quelques semaines, les personnes âgées de 65 ans et plus sont invitées à effectuer une dose de rappel. En Nouvelle-Aquitaine, le 2 novembre 2021, 6.5% de la population éligible avait reçu cette troisième injection.

Certains espèrent beaucoup en cette dose de rappel comme Françoise Petit, candidate à la vaccination à Bordeaux, « si les autorités scientifiques et médicales la recommandent, il faut leur faire confiance, c’est le seul moyen si on veut sortir de cette crise.»

Les pharmaciens: des professionnels de confiance 

Les pharmacies sont aujourd'hui devenues un rouage essentiel. « Elles assurent trois quart des vaccinations qui sont faites quotidiennement » explique François Martial, vice-président de l’Union Régionale des Professionnels de Santé Libéraux.

Si les pharmacies sont aussi prisées par les patients, c’est aussi pour leur proximité, « notre pharmacien est quelqu’un que l’on connaît et on a toute confiance en lui » confie Joël Riche, juste après avoir été vacciné dans son officine de quartier.  

Vaccination généralisée à tous ou encore conditionnement de la validité du pass sanitaire à la troisième dose, dans les prochains jours, les pharmacies pourraient être encore plus sollicitées. Tout dépendra des annonces du Président de la République ce mardi soir 9 novembre.