A Vernon, le maire veut installer 50 caméras de vidéosurveillance d'ici 5 ans

Sébastien Lecornu persiste et signe. Après les incidents enregistrés par la ville en début de semaine, le maire de Vernon veut accélérer ses projets liés à la vidéosurveillance. 10 caméras seront opérationnelles dès la Saint-Sylvestre 2015.

Dans la nuit du 13 au 14 juillet, malgré la présence de 348 sapeurs-pompiers, 343 gendarmes et 50 policiers sur le terrain dans l'Eure, trois villes n'ont pas été épargnées par les incendies de voitures. Avec 9 véhicules brûlés, Vernon est la plus touchée. Viennent ensuite Evreux (3) et Louviers (2).

Dès le 14 juillet au matin, Sébastien Lecornu a vivement réagi sur Tweeter








Ces incidents confortent le maire de Vernon dans son souhait d'équiper sa ville de vidéoprotection. Pour lui, la vidéosurveillance est un "bon outil de prévention et de repérage des lieux sensibles. C'est aussi un moyen de constituer des preuves devant la justice". 50 caméras seront donc installées à Vernon d'ici 5 ans. 

Ce n'est pas la première fois que le premier magistrat de Vernon s'attaque à ce sujet. En avril dernier, à peine arrivé à la tête du département de l'Eure, Sébastien Lecornu annonçait vouloir augmenter la vidéoprotection dans les collèges du département. Une déclaration qui avait soulevé une levée de boucliers. Une pétition avait d'ailleurs été lancée sur internet. 

Dans l'Eure, 37 communes sont déjà équipées de système de vidéosurveillance, dont Louviers depuis 2008. Stéphane Gérain et Myriam Libert sont allés faire le point avec :

  • Sébastien Lecornu, maire de Vernon
  • François-Xavier Priollaud, maire de Louviers