14 conseillers régionaux PS et apparentés sur 22 sièges en Limousin

La large victoire de la liste d’Alain Rousset lors du second tour des élections régionales 2021 se traduit dans l'ancienne région par une forte proportion de conseillers socialistes. La Haute-Vienne perd deux sièges, passant de 12 à 10.

Andréa Brouille est à nouveau élue conseillère régionale avec 13 autres socialistes du Limousin.
Andréa Brouille est à nouveau élue conseillère régionale avec 13 autres socialistes du Limousin. © PHOTOPQR/SUD OUEST/MAXPPP

En Haute-Vienne, on passe de 12 à 10 sièges de conseillers régionaux. Selon l’actuelle première vice-présidente socialiste Andréa Brouille, c'est le résultat d'une mécanique "complexe" : "Le savant calcul entre le taux de participation qui est faible et le mode de scrutin".

Andréa Brouille a été réélue, comme le conseiller régional promoteur de l’Université du futur et du gérontopôle François Vincent.

Le conseiller municipal de Limoges Thibaut Bergeron fera son entrée dans l’hémicycle bordelais.

Le chef de file du Rassemblement National de Haute-Vienne Albin Freychet est également élu pour la première fois.

Le président LR de Limoges Métropole Guillaume Guérin garde sa place, comme l’écologiste Jean-Louis Pagès.

A un an des législatives, la députée LREM Marie-Ange Magne remporte un nouveau mandat.

Sièges au Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine pour la Haute-Vienne :

 

En Corrèze, l’ancien maire de Brive et député socialiste Philippe Nauche, déjà vice président chargé de l’économie territoriale, de l’économie sociale et solidaire et de l'intelligence économique, garde sa place.

Le président LR du département Pascal Coste fait lui son entrée au Conseil Régional, comme le chef de file du Rassemblement National Valery Elophe.

Les écologistes obtiennent à nouveau un siège avec Amandine Dewaele.

Sièges au Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine pour la Corrèze :

 

En Creuse, il n’y aura que des conseillers régionaux socialistes.

L'actuelle vice-présidente chargée de la ruralité, du vivre ensemble, de la vie associative et de la citoyenneté Geneviève Barat conserve son mandat.

Le maire de la Souterraine, Etienne Lejeune, découvrira l’instance régionale, comme Philippe Lafrique et Marie-Hélène Michon. 

Il n’y aura plus dans ce nouveau mandat de représentants d’EELV ou de LR.

Sièges au Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine pour la Creuse :

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections élections régionales 2021