La fouine et le corbeau peuvent dormir tranquilles en Haute-Vienne

L'arrêté ministériel du 18 août réduit grandement la liste des espèces classées nuisibles donc chassables et piégeables en Haute-Vienne. Fouine, martre, putois, étourneau et corbeaux ne sont plus piégeables ni chassables.

Jusqu’à cette année, toutes les espèces considérées comme nuisibles étaient désignées par les préfets après consultation des acteurs locaux chargés de la gestion de la faune sauvage.

Désormais c’est le ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie qui est en charge de la classification. La mise en place d’un dispositif national vise à rationaliser la prise de décisions dans ce domaine.

Ce nouveau système régit les espèces pouvant être traditionnellement classées nuisibles par trois arrêtés. Tout d’abord un premier arrêté, du 3 avril 2012 classe comme nuisibles six espèces envahissantes sur l'ensemble du territoire métropolitain : le chien viverrin, le raton laveur, le vison d'Amérique, le ragondin, le rat musqué et la bernache du Canada (seuls le ragondin et le rat musqués sont présents en limousin).

Un second arrêté fixe la liste des trois espèces qui peuvent être classées nuisibles par arrêté préfectoral annuel (le lapin de garenne, le pigeon ramier et le sanglier). Le texte stipule qu’il appartient aux préfets de "choisir les périodes et les modalités de destruction".

Le troisième arrêté (du 18 août 2012) fixe pour une durée de trois ans la liste des espèces classées nuisibles pour chaque département, 10 espèces sont concernées par cet arrêté : la belette, la fouine, la martre, le putois, le renard, le corbeau freux, la corneille noire, la pie bavarde, le geai des chênes et l'étourneau sansonnet.

Pour la Haute-vienne cet arrêté exclu de la liste des nuisibles la fouine, la martre, le putois, le corbeau freux, le geai des chênes et l’étourneau sansonnet jusqu’alors chassables et piègeables (la belette ne l'était pas depuis plusieurs années).

Une décision qui provoque la colère de Christian Lafarge président de la fédération de chasse de Haute-Vienne qui dans le dernier édito du journal des chasseurs haut-viennois indique qu'il souhaite faire rouvrir la liste des espèces chassables.

En attendant fouines, martres, putois, corbeaux, étourneaux et geais ne sont plus considérés comme dangereux pour l'environnement et l'agriculture par le gouvernement. Leur piégeage, leur chasse sont donc désormais illégaux sur le territoire et donc répréhensibles


En bref par arrêtés ministériels sont classés comme nuisibles :

- En Haute-Vienne : renard, corneille, pie bavarde, chien viverrin, raton laveur, vison d'Amérique, ragondin, rat musqué, bernache du Canada.

- En Corrèze : renard, corneille, pie bavarde, étourneau, chien viverrin, raton laveur, vison d'Amérique, ragondin, rat musqué, bernache du Canada.

- En Creuse : fouine, renard, corneille, chien viverrin, raton laveur, vison d'Amérique, ragondin, rat musqué, bernache du Canada.

Pour en savoir plus jettez un oeil au texte du journal officiel

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité