L'écrivain corrézien Richard Millet a remis sa démission du comité de lecture de Gallimard en plein scandale sur l'affaire Breivik

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christian Bélingard (avec AFP)

La publication par Richard Millet d'un "Eloge littéraire d'Anders Breivik", l'auteur de la tuerie du 22 juillet 2011 en Norvège qui a fait 77 morts et 151 blessés, crée la polémique en pleine rentrée littéraire

Dans ce pamphlet de 18 pages publié aux éditions Pierre-Guillaume de Roux dans le recueil "Langue fantôme", Richard Millet voit en Breivik un patriote à la dérive, un nationaliste désespéré. Le PDG de Gallimard, Antoine Gallimard, s'était dit en août "choqué"  par ce texte. Plusieurs auteurs publiés chez Gallimard ont également protesté. Face à cette polémique, Richard Millet, qui n'est pas licencié, ne siègera plus au comité de lecture, a précisé Antoine Gallimard, interrogé par l'AFP.


Richard MIllet et la Corrèze
Richard Millet, 59 ans, est originaire de Viam en Corrèze. Il a publié notamment "La gloire des Pythre" où il met en scène les rudes conditions de vie sur le plateau de Millevaches à la fin du XIXème siècle. D'autres romans ont également pour toile de fond la Corrèze: l'Amour des trois soeurs Piale, Lauve le pur, Ma vie parmi les ombres, Tarnac. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité