Peyrilhac : Recours devant le conseil d'Etat pour obtenir un nouveau débat sur la LGV

Le conseil municipal de Peyrilhac s'est déclaré pour l'introduction d'un recours en Conseil d'Etat. La ligne LGV Limoges-Poitiers doit traverser la commune.

Mairie de Peyrilhac (Haute-Vienne)
Mairie de Peyrilhac (Haute-Vienne) © Pascal Coussy/France 3 Limousin

La décision est une première. Le 24 septembre, le conseil municipal de Peyrilhac a, à l'unanimité, donné mandat au maire, Didier Rateau, a introduire un recours devant le Conseil d'Etat.

Le recours vise "l'annulation pour excès de pouvoir d'une décision de la Commission nationale du débat public (CNDP)" datée du 5 septembre dernier. La CNDP avait refusé de recommander une concertation sur l'opportunité du projet de LGV et de rouvrir le débat public.
Les élus réclament une concertation nouvelle. Ils estiment que depuis le dernier débat, en 2006, des solutions alternatives au tracé existent.


Pour les opposants au projet la prochaine étape aura lieu mercredi 26 septembre. Des membres de l'association CRI (Coordination des Riverains et Impactés) seront reçus à Paris par Bernard Combes, maire de Tulle et conseiller pour les collectivités locales à l'Elysée.


Plus d'explications avec ce reportage de France 3 Limousin :
durée de la vidéo: 01 min 48
Peyrilhac : Recours devant le conseil d'Etat pour obtenir un nouveau débat sur la LGV

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
lgv sncf
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter