Cet article date de plus de 8 ans

Le gâteau basque à l'honneur ce week-end à Cambo-les-Bains

Il est rond, doré, tendre et fourré...  Pour sa 10ème édition la fête du gâteau basque propose aux visiteurs de découvrir et de déguster ce produit traditionnel de l'art culinaire basque.

Fête du gâteau basque 6 et 7 octobre 2012 à Cambo-les-Bains
Fête du gâteau basque 6 et 7 octobre 2012 à Cambo-les-Bains © France3Aquitaine
Le choix de la ville de Cambo-les-bains pour la Fête du Gâteau Basque n’est pas le fruit du hasard mais celui de l’histoire : c’est ici que se trouve la trace la plus ancienne du « biskotxak » de fabrication familiale.


L'origine du gâteau basque

C’est à Marianne Hirigoyen native de Hélette que l’on doit la recette familiale du gâteau basque, qu’elle tenait de sa mère. Chaque jeudi elle prenait la diligence pour aller vendre à Bayonne de grands paniers de gâteaux de sa fabrication, que l’on appelait à l’époque « gâteau de Cambo ». Puis, la pâtisserie Marianne (créée en 1832) est tenue par les petites filles de Marianne Hirigoyen, les soeurs Dibar surnommées « les soeurs Biskotx ».  Le secret de leur recette ne sera transmis que très tardivement à un pâtissier de Cambo, juste avant le décès de l’aînée.

Eguzkia, l'association de promotion du gâteau basque de qualité

Elle regroupe 26 artisans boulangers qui s'astreignent aux respects d'une recette qualitative avec une charte les engageant à utiliser par exemple un minimum d’aliments de base qualitatifs (comme les œufs frais, le lait, la farine) côté garniture, seule la crème pâtissière ou la confiture de cerises noires trouvent grâce à leurs yeux, ils récusent l’abricot, la fraise, le chocolat. Leurs objectif est l ’obtention d’une reconnaissance qualitative Label Rouge (déposé en 2006) pour inscrire durablement le gâteau basque dans la gastronomie française.

Quelques recettes

Le gâteau basque a deux grandes déclinaisons : le fourrage à la crème ou à la cerise noire.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gastronomie fêtes locales