Des vigiles d'un centre commercial de Limoges condamnés pour violence aggravée

Les trois agents de sécurité sont accusés d'avoir frappé le mois dernier une personne âgée qui avait dérobé des hameçons d'une valeur de 2,99 euros au centre commercial Cora.

© Google Maps (capture d'écran)
A l'issue de son interpellation musclée au mois de septembre, la victime, âgée de 72 ans, avait eu une côte fracturée.
Les trois vigiles ont été entendus par la police. Deux d'entre eux ont reconnu les faits.
Ils ont comparu cet après-midi devant le tribunal de Limoges pour violences aggravées et non assistance à personne en danger.

Ils ont été reconnus coupables et condamnés à un mois de prison avec sursis pour l'un des vigiles, 1500 euros d'amende pour un deuxième agent avec interdiction d'exercer pendant un an un métier en relation avec la sécurité. Quand au troisième interpellé, il a écopé de cent euros d'amende pour n'être pas intervenu en faveur de la victime (non assistance à personne en danger).
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter