• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Libourne et Bordeaux, nouvelles zones de sécurité prioritaires

La gendarmerie de Libourne / © France 3 Aquitaine
La gendarmerie de Libourne / © France 3 Aquitaine

Les ministères de l'intérieur et de la justice ont publié la carte des nouvelles zones de sécurité prioritaires. 49 ZSP qui s'ajoutent aux quinze premières. En Aquitaine, Libourne sera zone gendarmerie, Bordeaux-rive droite, zone police.

Par Hélène Chauwin avec l'AFP

C'était l'une des promesses de campagne du candidat Hollande. Ces ZSP doivent permettre de lutter contre la délinquance la plus ancrée dans les quartiers. Il s'agit de tenter de juguler des violences urbaines, des problèmes d'économie souterraine, de cambriolages, de trafics en tous genres voire d'incivilités et de nuisances.

Quinze ZSP ont été mises en place depuis septembre dernier et les quarante-neuf nouvelles le seront progressivement d'ici la fin de l'année et en 2013 dès le premier trimestre.



 / ©
/ ©

De nombreux élus, ou des syndicats de police, avaient réclamé à cor et à cri des ZSP comme à Marseille où existe déjà l'une de ces zones.
La "seconde vague" s'appuie sur une demande venant "du terrain", via les procureurs et les préfets qui avaient été sollicités afin de faire "remonter les propositions".



Bordeaux : "Troubles" liés à l'alcool


A Bordeaux, il y a des "troubles" liés à l'alcool. Dans le Libournais, les élus espéraient être retenus comme nouvelle zone, comme le montrait notre reportage tourné à Sainte-Foy-la-Grande le 17 octobre dernier.

DMCloud:13076
ZSP : les élus du Libournais la réclamaient



A Nice,  la ZSP répond à une "délinquance" d'"économie souterraine importante, incendies et (...) phénomènes de bandes" dans les quartiers des Moulins et de l'Ariane, explique-t-on. A Nîmes, la "délinquance générale a augmenté en 2012" . A Toulouse le quartier des Izards - où vivait Mohamed Merah - "est touché par le trafic de stupéfiants". En Isère, à Grenoble (quartier de la Villeneuve)
et Echirolles, ce sont des violences urbaines et un "niveau de délinquance élevé" qu'il s'agit de combattre. 

Selon le gouvernement, les moyens seront pris par des redéploiements en travaillant "sur le long terme" sur le "suivi des délinquants" et "avec tous les acteurs locaux (bailleurs, éducateurs, etc...)". Les 480 policiers et gendarmes prévus en 2013 seront affectés en priorité sur les ZSP, a rappelé l'Intérieur.
L'Education nationale, la Ville et les Affaires sociales sont aussi associées. 40% des établissements scolaires ciblés comme étant "les plus prioritaires" se sont retrouvés dans ces ZSP, se félicitent les ministères.



Sur le même sujet

Une passe à poisson sur le barrage de Mauzac et Grand Castang

Les + Lus