• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Collège de St-Germain les Belles : rassemblement Elus Parents Elèves

© Sylvain Desplat
© Sylvain Desplat

La suppression d'un poste de surveillant depuis la rentrée impose cette nouvelle protestation pour les parents d'élèves de ce collège de 250 enfants scolarisés, soutenus par les élus du canton et du Conseil Général.

Par Isabelle Rio

Ils manifesteront une nouvelle fois à 11h ce Samedi leur désaccord devant la suppression, depuis la rentrée 2012, du poste du troisième surveillant qui travaillait jusqu'alors à mi-temps. Un temps partiel qui s'avérait pourtant déjà insuffisant devant la charge de travail dans ce collège de 250 scolarisés, avec pour la première fois cette année, 11 classes. Accueil des élèves des 8h, une amplitude de surveillance jusqu'à 17h30 pour accompagner les élèves au bus, être présents dans les hall, cour et cantine, sans oublier l'aide au devoir et quelques tâches administratives. Les deux temps complets ne suffisent donc pas. A titre de comparaison, le Collège de Châteauneuf la forêt, pour 215 élèves, dispose de 3 Assistants d'Education, celui de Léon Blum à Limoges, pour 500 élèves, a lui 9 Assistants d'Education (7 demi-postes et 2 postes temps plein). Deux motions ont été déposées auprès du Rectorat depuis l'annonce de la suppression du troisième poste, appuyées par des courriers du Maire de St-Germain les Belles et de Madame Marie-Françoise Pérol-Dumont du 26 Octobre dernier. Devant la fin de non-recevoir du Rectorat, les élus et les parents d'élèves continuent donc à manifester leur insatisfaction, motivée essentiellement par la situation d'insécurité liée à cette insuffisance de l'effectif de surveillance.

Sur le même sujet

La naissance de Yantouta

Les + Lus