Cet article date de plus de 8 ans

Pro D2 : Pau a de l'avenir

Nets vainqueurs de Tarbes (25-6), les Béarnais occupent la troisième place du classement. Il faudra compter avec eux dans la lutte à la montée. 
Il reste encore treize journées avant les barrages d'accession au top 14. D'ici le mois de mai, beaucoup de choses peuvent se produire. Mais la Section Paloise jouera crânement sa chance jusqu'au bout. Derrière l'intouchable leader Oyonnax, qui possède seize points d'avance sur Aurillac, six équipes devraient se disputer le deuxième billet pour accéder dans l'élite. Après avoir trébuché sur l'ultime marche l'année dernière contre Mont-de-Marsan, la Section a les moyens d'aller au bout. Sa victoire face à Tarbes et sa capacité à joueur sous la pression, car ses concurrents directs s'étaient imposés un peu plus tôt, en dit long sur sa solidité. La troisième place de Pau (onze victoires, six défaites) récompense tout un club. " Les avants ont fait ce qu'ils avaient à faire. Maintenant, je ne vais pas dire qu'on est fantastiques. S'ils refont la même chose pendant un mois, alors là, peut-être que je le dirais" confie à Sud-Ouest Joël Rey, l'entraîneur des avants palois.

 

Albi et Carcassonne au menu

A Pau, la ligne d'arrivée est beaucoup trop loin et le classement trop serré (sept points entre le deuxième et le septième) pour souffrir du vertige des sommets. Les deux prochaines rencontres à Albi et surtout à Carcassonne, un concurrent direct, en diront un peu plus sur le potentiel des hommes du Béarn. Ils devront ramener des points de ces déplacements très périlleux. L'épouvantail de la Pro D2 Oyonnax s'est ainsi sorti d'extrême justesse du piège albigeois ce week-end (11-13). Mais la Section a franchi un pallier cette saison. Aujourd'hui, elle peut voir bien au-delà des Pyrénées. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
section paloise rugby sport